Voyager enceinte…

J’écris ces quelques lignes alors que ma nouvelle étoile vient de fermer un oeil.
Être jeune maman est une activité à temps plein. Non seulement car s’occuper d’un petit être prend du temps et de l’énergie, mais surtout car son cerveau est tout entier orienté vers cette tâche unique. Ne redoutant rien pour vous servir, chers lecteurs, (et aussi car mes articles rédigés en avance, pendant ma grossesse, arrivent à leur terme) me voici donc, tentant de concentrer tous mes neurones non-maternels pour rédiger un nouvel article.
Ce blog de voyages ne va pas devenir un blog de maman, mais connaîtra sans doute quelques penchants materno-voyageurs. Et toute maternité commence par une grossesse. Voici donc une longue introduction qui nous amène à notre sujet du jour: quid de voyager enceinte ?

voyager enceinte

Au Maroc, enceinte de 5 mois

Quand j’étais moi-même enceinte, j’ai lu le très bon article Voyager enceinte, mon expérience signé par une collègue blogueuse voyage, Madame Oreille. Cet article m’a rassurée et confortée dans certains de mes choix et je m’étais promis d’en rédiger un similaire le moment venu. Nous y voici.

Avant tout, je précise ici que, comme toujours sur ce blog, il s’agit de ma simple expérience. En l’occurrence, celle d’une personne en bonne forme physique, ayant l’habitude de voyager et dont la grossesse était tout à fait normale, sans aucune pathologie particulière.
Je précise aussi que mon fils est né avec 4 semaines d’avance, mais le personnel de santé interrogé (en nombre) à ce propos s’accorde à dire qu’il n’y a aucune explication à cela, ni aucun lien avec ce que je développe ci-dessous. « C’était juste son heure » m’a-t-on répété maintes fois…
Je précise enfin bien sûr que cet article ne peut en rien se substituer aux conseils avisés d’un professionnel de santé. Chaque personne est unique, chaque grossesse est unique.

N’empêche que.
N’empêche que, quand on est enceinte, on entend toute sorte de sornettes conseils, plus ou moins bien attentionnés, plus ou moins bienvenus… « Tu ne devrais pas prendre l’avion avec un gros ventre ». « Dans ton état, il ne faudrait pas faire de sport ». Par exemple.

Enceinte et active : mon expérience

Enceinte, j’ai continué la pratique d’une de mes plus grandes passions, la danse africaine, et ce, jusqu’au sixième mois de grossesse, révolu. Et j’ai fréquenté une salle de yoga la semaine précédant mon accouchement.
Bien sûr, je ne conseillerai à personne de s’initier à la danse africaine avec un gros ventre, mais si vous pratiquez une activité sportive et que vous connaissez votre corps, rien ne vous empêche de la continuer pendant votre grossesse, en dosant simplement l’effort en fonction de votre fatigue – aux derniers cours de danse africaine, je ne sautais plus comme à mon habitude. Autre exemple : mon médecin généraliste parisien, une talentueuse doctoresse venue de Malaisie, me disait avoir continué son footing hebdomadaire enceinte de neuf mois…

Oui, on peut voyager enceinte

Enceinte, j’ai continué à voyager. Beaucoup… et ce, en ne cessant de mener ma vie professionnelle parisienne.
Petit retour sur les voyages effectués à cette période si particulière de ma vie :

Je suis un peu chamboulée lors du premier trimestre. Rien de grave, mais une désagréable sensation continue de mal de mer, un appétit contrarié et une immense fatigue… Les courts séjours ci-dessous me suffisent largement pour ces trois premiers mois de grossesse. Je suis à l’écoute de mon corps et décline une invitation pour la Norvège !

- Amsterdam – J 0
C’est là que notre fils est conçu par un beau week-end de juillet !

- Week-ends en famille et/ou entre amis  – 1er mois de grossesse
C’est l’été, et je pars dans les Pyrénées, à Arcachon et à Bruxelles

- Finistère – 2ème mois de grossesse
Road-trip en solo sur les routes bretonnes.

- Festival du Grand Bivouac – 3ème mois de grossesse
J’arpente les séances cinéma de ce beau festival à Albertville, y fais de belles rencontres (Stéphanie Ledoux ou Julien Masson par exemple).

finistere

Dans le Finistère

Renaissance lors du second trimestre avec la fin des troubles alimentaires ! Je peux dire à la terre entière que je suis enceinte (enfin, pas un mot sur la toile tout de même), une belle énergie m’habite… et je ne m’économise pas :

- Rome – 4ème mois de grossesse
Je découvre la Cité Eternelle en amoureux…

- Corse – 4ème mois de grossesse
Je pars en week-end team-building près de Bastia

- Marrakech & l’Atlas Marocain – 5ème mois de grossesse
Départ tout de miel pour une semaine voyage de noces en Afrique du Nord

- Laponie Finlandaise – 5ème mois de grossesse
J’accompagne mon premier voyage de presse et je découvre le Grand Blanc !

marrakech

A Marrakech

L’enchaînement Maroc – Laponie avec seulement 3 jours à Paris entre les deux n’est pas de tout repos, surtout que le dernier voyage est professionnel, et je ne me relâche pas un seul instant en terre finlandaise. J’arrive en vacances bien fatiguée. Un avion me mène à Toulouse pour fêter Noël en famille et je décide que ce sera le dernier.
Le troisième trimestre se passe sous le signe du repos, mais je trouve un peu d’énergie pour le lancement de mon dernier livre.

voyager enceinte

Lors du lancement de mon livre, une semaine avant la « délivrance »

Si vous avez lu l’article de Madame Oreille auquel je faisais référence ci-dessus, vous verrez que nos deux expériences sont bien différentes.
Chaque grossesse est unique, je le répète. Je souhaitais juste par ces lignes partager mon expérience et vous assurer une seule chose: c’est uniquement la future maman qui pourra sentir si elle souhaite et peut voyager… Il n’y a pas de contrindication générale, sachez-le !
En résumé : écoutez-vous chères futures mamans !

Et vous, qui fûtes enceinte un jour, quel est votre retour d’expérience à ce propos ?
Au plaisir de vous lire !

18 Responses to “Voyager enceinte…”

  1. Xtinette dit :

    Moi aussi je me suis dit qu’il faudrait que je raconte mon expérience mais je traîne car pour le coup j’ai fait une erreur… Oui, j’étais assez en forme pour voyager. Je suis partie en Europe, en France, j’ai fait de nombreux voyages enceinte mais… Au 4iè mois j’en ai fait un que je n’aurais dû faire : l’Inde ! Voyage prévu depuis longtemps (avant ma grossesse) ; billets pas annulables, je vais très bien et du coup on décide de partir en se promettant de tout faire dans le plus grand confort (avions, hôtels…) sauf que tout était complet ! Impossible de réserver des vols intérieurs une fois sur place, pas de place en première classe dans le train…et puis l’inévitable : la grosse intox alimentaire, comme souvent en Inde. Un truc costaud. J’ai eu peur. J’ai regretté…bref. Il faut s’écouter mais quand même se limiter à certaines destinations ;-) Cela paraît évident mais sur le moment je ne me rendais pas compte… Je fais part de cette mésaventure mais je ne suis pas contre le voyage enceinte, bien sûr ! C’est juste à envisager avec plus de prudence…

    • Ye Lili dit :

      Merci pour ton témoignage !
      Pour le coup, ça donne un autre point de vue que les expériences 100% positives de Madame Oreille et moi-même.
      Tu as très bien fait de partager cela ici, et ça confirme ce que je pense: il faut vraiment s’écouter… et surtout ne pas forcer :)
      Et tu devrais vraiment l’écrire cet article ;)

  2. Amélie C dit :

    Qu’est ce que tu me donnes envie !!! :-)
    Avant de tomber enceinte, j’avais lu l’article de Madame Oreille, qui m’avait hyper rassurée et motivée ! Sauf que… on ne contrôle pas tout !
    Le premier trimestre a été juste horrible. Nausées, vomissements, hospitalisations car je ne pouvais rien manger, arrêt de travail de 6 semaines car je ne pouvais pas me lever. Donc évidemment, on a du annuler tous nos voyages de prévu ! Adieu Costa Rica (et billets d’avion non remboursables), et WE en Europe ! Ca a été un crève coeur et un aveu d’échec d’avouer que non, vraiment, malgré toute ma bonne volonté je ne pouvais pas partir !
    Là, au 4eme mois, je n’ai qu’une hâte, aller mieux pour partir car je tourne comme un lion en cage !
    Enfin tout ça pour dire aux futures femmes enceinte, écoutez-vous, ne prévoyez pas trop trop, profitez plutôt des offres de dernière minute, car malgré tout on ne sait jamais comment notre corps réagira ! et si vous vous sentez en forme, sautez dans un avion !

    • Ye Lili dit :

      Merci pour ton comm’!
      Mince alors pour ton 1er trimestre…
      J’aime beaucoup ta conclusion, très vraie je crois « écoutez-vous, ne prévoyez pas trop trop, profitez plutôt des offres de dernière minute, car malgré tout on ne sait jamais comment notre corps réagira ! et si vous vous sentez en forme, sautez dans un avion ! »

  3. Lexie dit :

    Si j’avais un conseil, ce serait de faire un check-up pré-départ, comme pour la voiture :) Pour ma première grossesse, je devais traverser la France pour Noël. J’avais l’écho du troisième trimestre quelques jours avant, le col était raccourci de moitié, on m’a demandé d’annuler.
    Pour cette grossesse-ci, nous avions prévu une semaine aux Etats Unis (nous vivons au Canada) avec 2000 km de route au total. Le médecin a confirmé que le col était plus que long et que je n’avais pas la moindre contraction. Elle nous a donné sa bénédiction avec en prime quelques conseils : faire une pause marche toutes les heures (de voiture), boire beaucoup car il faisait déjà chaud et que la déshydratation provoque des contractions, se limiter si possible à 200 km par jour. C’était nos premières vacances depuis une éternité et honnêtement ça a été le pied total! Mais je suis partie le coeur léger et rassuré :)

    • Ye Lili dit :

      Merci pour les conseils Lexie!
      Pour le coup, à ma maternité, ils nous ont prévenu dès le départ « ne venez pas nous voir exprès pour voir si vous pouvez voyager ». Donc autant caler ce « check-up » sur les visites mensuelles :D

  4. laura dit :

    J’ai eu la chance de tomber enceinte pendant notre voyage au long cours en amérique latine et ce fūt une belle expérience de vivre pleinement ses premiers mois sur la route. Il a parfois fallu faire des pauses, aller à un autre rythme mais je n’ai jamais regretté. J’ai aujourd’hui plein d’anecdotes liės à l’arrivée de mon petit lémurien. J’aime l’idée d’avoir ressenti les premiers symptomes sur l’isla del sol, d’avoir fait mon test de grossesse à la paz et avoir vu défiler les paysages du sud lipez en pensant à cette vie qui naissait en moi. J’aime aussi l’idée symbolique qu’il ait traversé de nombreuses frontières sans passeport. L’important a été dit, s’ėcouter et vivre ses instants si précieux…
    un petit conseil, la bouffe typique bolivienne quand on a des nausées c’est pas top ;)
    bons voyages à toutes les futures mamans

  5. Lydia dit :

    Tu as bien fait d’écrire cet article, il est bon en effet de rappeler qu’être enceinte n’est pas une maladie, et que l’on peut continuer à vivre normalement! Bien sûr, tout dépend de l’état de santé et du déroulé de la grossesse, j’ai eu la chance de vivre la mienne en étant totalement épanouie, tandis que d’autres copines ont passé la plupart des mois alitées… Il y a par contre des endroits où je ne me serais pas risquée, comme le raconte XTinette, l’Inde, par exemple, non merci! Julien et moi avons été bien bien malades durant notre voyage là-bas, alors avec un bébé dans le ventre + la chaleur et le manque d’hygiène, j’imagine pas l’horreur…

    • Laurence dit :

      Félicitations à vous toutes, chères mamans, vos témoignages me rassurent : ainsi je pourrais continuer à voyager. A notre tour, nous espérons un jour être parents! Profitez de votre chance!!!
      En attendant, nous poursuivons sur Rome et Milan avec l’exposition universelle la semaine prochaine. Et Dakar avec l’île de Gorée, et peut être Saint Louis en septembre. Bien pratique d’avoir de la belle-famille au Sénégal.

      Bon voyage à vous tous chers parents.

      Laurence et Daouda

    • Ye Lili dit :

      Merci pour ton comm Lydia!
      On l’a dit et on peut le redire encore – chaque grossesse est unique ! Et il est vrai que nous sommes chanceuses que tout se soit bien passé pour nous :D

  6. Tiphanya dit :

    Loin de voyager autant que toi, j’ai quand même passé le 4e mois de grossesse au Kirghizstant et comme toi j’en ai parlé sur mon blog car j’ai entendu tout et n’importe quoi sur le sujet.
    Et un peu comme ton fils, ma fille était en avance ( de 2 mois oups), avec l’affirmation formelle de tout le personnel médical que j’ai enquiquiné que le voyage n’y était pour rien. La dernière personne qui avait eu le même truc que moi avait passé les 3/4 de sa grossesse allongée !

  7. Marie dit :

    C’est intéressant !

  8. Aurore dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre témoignage c’est très intéressant !
    Je serai également enceinte de 5 mois quand nous irons en Laponie finlandaise. Je voulais donc savoir si vous avez pu faire des activités (chien de traîneaux, motoneige, raquettes, ski de fond…)
    Bonne journée

    • Ye Lili dit :

      Bonjour Aurore,
      merci pour ton commentaire !
      Malheureusement, je ne pourrais partager que ma (petite) expérience et ce ne sont pas des conseils que je te donne – à part « s’écouter soi-même ».
      Mon séjour en Laponie a été assez particulier (lire ici http://www.curieusevoyageuse.com/3-jours-a-rovaniemi/) et du coup, j’ai fait peu d’activités. Seulement du moto-neige, et encore à l’arrière d’un instructeur chevronné! Je te conseille de te renseigner auprès des prestataires d’activités, déjà ils te diront s’ils t’autorisent telle ou telle pratique en fonction de ton gros ventrou…
      Bon voyage !

  9. […] Pour lire la suite : Voyager enceinte… […]

Leave a Reply