A bord d’un (très très) grand bateau…
Mar 24, 2014 AmériqueCaraïbesVoyaaages ! 15

Suite de ma découverte du monde des croisières et des Caraïbes…

J5-lever

Carnet de bord, J-5 : à bord !

Après ces découvertes aussi riches que variées de ces derniers jours, j’avoue ne pas être trop mécontente de passer une journée entière à bord.

Avant de partir, je me demandais si j’allais apprécier de partir en croisière. C’est un rythme plus que particulier et totalement nouveau pour moi. J’ai aimé plus que tout de pouvoir découvrir autant de nouveaux horizons en un temps si réduit. C’est frustrant de ne pouvoir prendre tout son temps et de ne pouvoir décider de rester plus longtemps à terre, mais c’est le revers de ces moult découvertes. J’ai donc plus qu’apprécié ces mises en bouche voyageuses, et j’espère vivement revenir découvrir (beaucoup) plus ces magnifiques endroits (Jamaïque et Mexique en tête) à ma guise.

Concernant la vie à bord, il y a beaucoup à dire.

Je n’étais jamais partie en vacances-club. Je peux maintenant le dire : mon intuition première est confirmée, les clubs all-invlusive ce n’est pas ma tasse de thé. Je ne crache pas dessus pour autant, tous les goûts sont dans la nature. Et pour ceux qui apprécient ce style de vacances, je pense qu’ils ne sont pas déçus sur un bateau de ce type : animations du matin au soir, bars et restaurants à thème, cinéma en plein air, salle de sport, spa etc. les loisirs ne manquent pas, bien au contraire.

A tout cela, je préfère le roulis des vagues, la magie sans cesse renouvelée des levers et couchers de soleil (je n’en ai manqué aucun) et l’observation sans fin des eaux des Caraïbes. Et la vie à bord permet heureusement cela également. Enfin, si l’on est du genre orienté nature-observation-calme, mieux vaut avoir un balcon dans sa cabine, car les endroits collectifs calmes sont plutôt rares.

J’ai rapidement trouvé mon rythme de croisière – ah ah ah : lever un quart d’heure avant le soleil, histoire de profiter pleinement du spectacle de l’aurore, qui se déroule tôt ici, souvent vers  6h-6h30, petit déjeuner sur mon balcon devant le calme de la mer, séance de lecture ensoleillée sur le pont supérieur (avant 9h, avant que les animations ne commencent), puis excursion, l’arrivée au port se faisant souvent vers 10h, observation du coucher de soleil, suivi d’un dîner tôt et coucher vers 21h30. De quoi recharger à fond mes batteries !

croisiere

Aujourd’hui, nous restons donc sur l’eau pour la journée entière. L’occasion d’observer à loisir le géant des mers qui m’accueille: 333 mètres de long, 38 mètres de large, 16 ponts, 68 mètres de haut, 140.000 tonnes au total. Plus de 4.000 passagers et 1.300 membres du personnel (réparti en 50 nationalités).

J’ai droit à une visite privée de la cambuse. Le sympathique officier qui m’accompagne me montre tous les coins et recoins des espaces de stockage de ce qui sera consommé à bord. Il ne reste que deux jours sur l’eau et les volumes sont déjà impressionnants. Il y a eu au total 200 tonnes de nourriture et 100 tonnes de boissons stockées à bord ! Les chiffres donnent le tournis.

J5-cambuse

croisiere2

Ma journée se passera ensuite de lecture en écriture, entre calme du balcon et bain de soleil sur les ponts supérieurs (toujours bien animés)… De vraies vacances, comme je n’en avais pas pris depuis longtemps !

En pratique :
Croisière réalisée à bord du Navire MSC Divina.
L’ensemble de mon journal de bord : jour 0 & 1jour 2jour 3, jour 4.

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

15 comments on “A bord d’un (très très) grand bateau…

  1. Salut Aurélie:)
    les chiffres sont assez impressionnants, c’est vrai.
    Un quart des nations du monde représentées, 4000 personnes, même en pleine mer, cela laisse la possibilité de faire des rencontres. Comment cela se passe-t-il humainement ? Qui sont tes co-voyageurs ? Est-ce que le syndrome loveboat fonctionne dans la vraie vie ?

    L’idée d’une croisière à cette échelle ne me déplait pas, mais quand tu dis des animations toute la journée, tu me fais un peu peur. De quoi s’agit-il exactement ?

    1. J’avoue ne pas avoir été très proches de mes « co-voyageurs », je me suis plutôt rapprochée de l’équipage (penchant naturel pour les gens venant des Suds)… Loveboat, je ne sais ce que c’est, mais pour ma part, pas d’histoire d’amour à bord, je suis mariée 😉
      Les animations sont celles que tu peux imaginer dans un club, rien d’effrayant par là quand même !

      1. loveboat, c’était la célébre série « la croisière s’amuse » … Serais tu trop jeune pour avoir connu ? 😉

        Moi je dirais que la vie à bord d’un navire de croisière change peu en fait de celle dans un hôtel-club, excepté que cela se passe sur l’eau et que tu es moins libre (tu ne sors pas de là selon tes envies) …

        Après selon ton degré et ton envie de sociabilité, tu peux soit rester seul durant tout le séjour, rien ne l’empêche, soit faire des connaissances que tu pourras revoir régulièrement au bar ou au resto … c’est au choix de chacun 😉

  2. une expérience passionnante, je crois que j’aurais adopté le même rythme que le tien ! trop cool le balcon avec le petit déj servi en chambre ! Tes photos nous ont fait rêver en tous cas …

  3. Je ne suis pas voyage All Inclusive non plus et je ne serai pas fan non plus de toutes les animations à bord par contre profiter du large comme tu l’as fait me plairait à fond! Autre avantage: à bord, c’est repos forcé et ça fait du bien de temps en temps!

  4. Bon, je ne vais pas pipoter, je dois bien avouer qu’une croisière est assez loin dans ma liste voyage. Voyager en bateau, oui, mais je préfèrerais un cargo, je pense. Je crains en effet de ne pas être trop « raccord » avec les autres passagers. Déjà qu’en voyage, j’ai l’impression, quand je me retrouve un peu par erreur dans un hôtel moins bas de gamme qu’à l’accoutumée, d’être un peu un pouilleux, ce qui n’est pas complètement faux du reste !
    Bref, la question, car oui j’en ai une. Tu dis ne pas avoir très proche des autres voyageurs, mais tu as réussi tout de même à faire abstraction ?
    À choisir, croisière ou cargo ? Et la dernière, as tu respecté le ratio 50% du poids de nourriture en boisson ?

    1. Hello Laurent,

      tu ne peux pas « vraiment » faire abstraction des co-voyageurs, à moins de rester enfermée dans ta cabine. Et même si je n’apprécie pas tout le côté organisé, je suis quand même sortie prendre l’air: donc j’ai bien côtoyé mes co-voyageurs. Et il y en avait des sympas, d’autres qui me paraissaient moins chouettes. Mais c’est juste comme partout sur terre (même si on est sur mer). On dira que je ne me suis juste pas employée à créer de liens particuliers.
      Cargo, je n’ai jamais fait donc je ne peux pas juger, mais oui cela me tente bien aussi !
      Et pour le ratio, au risque de te décevoir je n’ai bu que smoothies et jus de fruit 🙂

      1. Ah ah… Je te rasure, Laurent! Les croisières se sont bien démocratisées, on trouve de tout. 😉 Comme le dit Aurélie, on trouve de tout… Des familles venues se reposer, de jeunes mariés, des retraîtés et très souvent des anciens baroudeurs qui se sont assagis avec l’âge et qui ont plein d’histoires énormes à raconter.
        Je ne me suis jamais sentie confinée sur un de ces navires. Il y a tellement de choses à y faire… ou justement rien du tout! Franchement, ce sont les « vacances » les plus relaxantes que j’ai jamais testé.

      2. De tout, vraiment Mélissa ? Mon dieu, quelle horreur 😉 Je plaisante bien sûr. Je pense, si j’essaye d’être honnête avec moi même, que j’ai mis, peut-être un peu rapidement, ce genre de voyage dans une case « non merci, pas pour moi » sans doute en partie en raison d’un certain nombre de clichés.
        Mais bon, d’un autre côté, quand il m’est arrivé de signer pour des All Inclusive, je m’auto-énerve tout de même assez rapidement. Je supporte assez mal 🙁 Mais par contre, glander, je devrais y arriver !

  5. J’ai eu la chance de faire une croisière aux Caraïbes et c’est vraiment très sympa tant il y a plein de petites îles à découvrir…

Laisser un commentaire