Se ressourcer entre montagne & danse…
Sep 06, 2019 France 3

Le temps file, file, file et nous sommes déjà en septembre sans que je n’ai posé quelques lignes sur mes dernières vacances. Il est temps de rétablir cela !

Vous le savez, amis lecteurs, je suis partie récemment à Marseille. J’y ai apprécié sa chaleur, sa mer et tant d’autres choses. J’ai été surprise par d’autres. Je vous en parlais en ces colonnes. Que ce soit pour y voir une chère amie, comme ce fut le cas, ou que ce soit en dormant dans une auberge de jeunesse Marseille vaut définitivement le déplacement !

Se ressourcer en montagne…

Le reste de mes vacances s’est également déroulé dans notre douce France. J’ai eu la chance de repartir dans mon Ariège chérie en famille.
Nos journées là-bas se sont partagées entre balade en montagne, baignade dans le ruisseau et sympathiques discussions animées avec mes parents. Ajoutez à cela une fête de village ou deux, de bons repas, et mes quelques journées ariégeoises furent un parfait petit ressourcement.
Une balade m’a inspiré ces quelques lignes :

La pluie bruit, l’humus embaume
En mille teintes, le vert sans far

Noueux, centenaires ou allongés
Les arbres, sans cesse, s’élancent

Douce ou à pic, la pente de chlorophylle ploie
Au frais d’été, mon âme s’émeut, se noie, se nettoie

En Couserans, en Pyrénées,
A l’instant pur, je renais.

Mon fils aîné a prolongé le séjour en Ariège d’une bonne semaine. Du haut de ses 4 ans, il a fait belle équipe avec son grand-père. Il s’est fait deux supers copains, eux aussi en goguette chez leur papi ! Quel bonheur de voir mon cher fils s’épanouir aussi en dehors de notre petite cellule familiale…

Et se ressourcer en dansant…

Je me suis ensuite échappée de toute obligation familiale pour une semaine rien-que-pour-moi et rien-que-pour-faire-ce-que-j-aime. Autrement dit, sans contrainte aucune. Le luxe pour une working mum !
Je suis partie pour une semaine intensive de danse malienne, ma grande passion… J’ai eu la chance de prendre des cours de danse malienne de très haute qualité dans un coin perdu du Tarn (oui oui oui), grâce à la famille Sissoko et à l’asso Pazonote, qui font un travail extraordinaire de transmission de la culture malienne…
Accompagnée de très belles personnes, j’y ai vécu des instants suspendus, magiques et absolus. Une semaine centrée sur une seule envie, apprendre à mieux danser. Une semaine totalement déconnectée, une semaine de ressourcement pur : je m’y suis sentie entière, pleine et en harmonie avec moi-même…
Les mots manquent. Reste le sentiment de plénitude. Et l’envie, déjà, d’y revenir…

Je n’ai pas d’images de ces belles journées de danse à vous partager, n’ayant pas l’autorisation des autres participant.e.s. Alors voici une vidéo de ma chère professeure, Manu Sissoko, qui vous donnera sans doute aucun une idée de la tonalité de mes journées…

3 comments on “Se ressourcer entre montagne & danse…

      1. Un de mes oncles y vivait, j’y partais en vacances enfant (et depuis le Poitou, c’était toute une aventure! La montagne, les vaches et le fromage qu’il faisait, les baignades dans le Salat…)

Laisser un commentaire