Sous le charme des côtes bretonnes…
Juil 30, 2015 FranceVoyaaages ! 14

Je suis donc partie pour la première fois avec fils et mari en voyage. Un voyage sur les côtes bretonnes, avec un bien sympathique programme.

Un premier voyage en famille, ça laisse un peu moins de temps pour soi, et un peu moins de temps pour écrire. Je pense que j’arriverai un jour à concilier mes moult casquettes, mais pour cette première, les notes que je vous livre ont été gribouillées sur un coin de carnet avec fils sur les genoux. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur si le ton n’est point celui auxquels vous êtes accoutumés chers lecteurs (et encore, j’avais l’aide et l’assistance de mari pendant tout le séjour) !

Bretagne18

Bribes débridées de mon voyage breton…

La Bretagne en famille cela donne bien des plaisirs :

*le plaisir de quitter la canicule parisienne pour un air frais et iodé
*le plaisir nouveau de partager ma passion du voyage avec fils et mari (ça vous l’avez bien compris je crois!)
*le plaisir dont je ne me lasserai jamais: me laisser absorber par l’horizon sans limite
*le plaisir le plus simple: regarder les teintes de l’océan changer, selon l’heure du jour, selon l’intensité du soleil

L’île Milliau

Nous découvrons l’Île Milliau avec Martine. L’île Milliau est un bout de terre d’un kilomètre de long et de 23 hectares, qui fut peuplée dès le Néolithique. Elle est au coeur de la côte de Granit rose. Arrivée depuis Paris le matin même, les trois heures de balade sur l’île Milliau nous permettent de réaliser que nous sommes vraiment ailleurs.
Martine est notre guide, et c’est la bonne surprise de ce début de séjour. Passionnée et passionnante, elle est tombée amoureuse de la nature, quand, toute petite fille, son grand-père l’emmenait en balade dans ses pas. Martine, pleine d’entrain, partage avec nous les trésors cachés de l’île. Du Néolithique, restent cette allée couverte ou ce menhir. Selon ce qui pousse on peut deviner la qualité des sols: où pousse la fougère, c’est de l’or, où pousse l’herbe, c’est de l’argent, où ne pousse que la lande, c’est du cuivre…
Cerise sur la balade: elle nous prévoit une petite pause crêpe sur le point culminant de l’île !

Bretagne

Bretagne2

Bretagne4

Bretagne5

Le Château du Taureau

Le château du Taureau impressionne par sa tumultueuse histoire… Lieu de défense, prison, résidence secondaire, puis école de voile, ce fort est souvent comparé à Fort Boyard, alors qu’il est plus vieux d’un siècle que la célèbre bâtisse. Un lieu unique sur un bout de rocher, que j’apprécie aussi pour la demie heure de bateau qui nous y mène…
Ce bel édifice se situe dans la Baie de Morlaix – Carantec.

Bretagne8

Bretagne9

Bretagne10

Bretagne11

La pointe de Primel

Plougasnou est une station étendue qui compte une vingtaine de kilomètres de côtes. Parmi elles, c’est du côté de la pointe de Primel que nous irons flâner. Nous sommes sur le chemin des douaniers. Le littoral offre ici des vues sublimes. Mes yeux ne peuvent quitter le rivage. Le ciel est chargé et c’est une chance: le soleil jouant à cache cache avec les nuages change les couleurs des pierres et de la mer. Je reste longtemps à observer ce petit jeu…

Bretagne13

Bretagne14

Bretagne15

La plage de Trégastel et Locquirec

Plus loin c’est la plage de Trégastel à Plougasnou qui me surprend. L’eau y est turquoise. Vraiment. De la même couleur que celle que j’ai vue dans les Caraïbes… Ici encore le soleil joue avec les couleurs. Soleil sorti, eau turquoise, soleil caché, eau bleue foncé. Le vent souffle fort. L’élément se révèle plus fatigant que je ne l’aurai cru.
C’est en arrivant à Locquirec que je réalise. Le port de Locquirec est aussi charmant que petit. Il est aussi orienté Sud et à l’abri du vent. Mari, fils et moi-même sommes rincés: le vent de Trégastel nous a épuisé. Mais la beauté des eaux bretonnes valait bien cette fatigue. Et Locquirec nous offre une halte paisible bienvenue…

Bretagne17

Bretagne20

Bretagne21

Bretagne22

Le Fond de la Baie

C’est déjà notre dernière journée bretonne. Pour finir en beauté, je pars pour une activité au bord de l’eau: le Stand-Up-Paddle. La scène se passe au bord de la plage du Fond de la Baie – dont le nom a le mérite de poser la situation, dans la commune de Locquirec.
Sur ma planche, je retrouve des sensation connues en Tunisie ou au Canada… Yoann est un moniteur des plus sympathiques et nous naviguons tranquillement en suivant la côte. Les eaux sont à nouveau sublimes. Le vent souffle juste assez fort pour challenger mes muscles. Et bien que je ne sois pas aussi en forme qu’avant – mon accouchement ne date pas de quatre mois – je ne tombe pas une seule fois !
Cette belle matinée se termine avec vue sur mer, du côté du Camping du Fond de la Baie. Une tranquille terrasse nous y attend et nous y flânons longuement. Je suis plus qu’impressionnée par les bleus pâles ou turquoise des eaux. Je trouve ici un vrai petit éden de vacances, qui me donne envie de tout sauf de repartir. Pourtant il est déjà temps, notre route vers Paris nous attend…

Une fois de plus, je me le dis : j’aime la Bretagne, et je suis sûre, j’y reviendrai !

Bretagne24

Bretagne31

Bretagne25

Bretagne26

Bretagne29

Connaissez-vous ces beaux lieux bretons ? Vous inspirent-ils ?
Au plaisir de lire vos retours dans les commentaires !

Si vous souhaitez plus d’informations pratiques sur ces lieux, rendez-vous sur mon article dédié et sur le site Sensation Bretagne.

14 comments on “Sous le charme des côtes bretonnes…

  1. C’est très sympa, je connais un peu les Côtes D’Armor, la famille de ma copine a une maison à Saint-Jacut, une presqu’ile avec une vraie ile juste à côté (c’est un peu à l’ouest de St Malo pour situer). Les côtes sont superbes, la couleur de la mer magnifique, et c’est pas bétonné…
    J’ai vu d’ailleurs les Cotes d’Armor un endroit qui à piqué ma curiosité, et qui s’appelle le Sillon de Talbert…
    Bref, c’est très sympa la Bretagne, en plus on y mange bien !!!

    1. Merci pour ton message !
      Oui, on y mange super bien en plus… Je conseille chaudement le restau Au Temps de Voiles, une délicieuse adresse gourmande à Plougasnou avec vue sur mer. Un des meilleurs rapports qualité-prix rencontré ici-bas 😀

  2. Bonjour, bonjour! Merci pour la balade 🙂 j’adore la Bretagne, bien que je connaisse davantage la région de Brest, Quimper etc… J’aimerais beaucoup y emmener mari et fils également, c’est juste le trajet depuis Lyon qui est un peu plus pénible… à l’époque où j’y partais en vacances, j’étais comme toi, à Paris…
    Les paysages sont fabuleux là-bas, et si je louche aussi beaucoup sur cette partie de la France en ce moment, c’est parce que c’est là qu’il fait le moins chaud!! Quel bonheur!!
    A bientôt!
    Ps: Elle a des yeux bizarres, Martine, non? :-p

    1. Bonjour Lydia,
      avec grand plaisir pour la balade : partager mes escapades bretonnes est toujours un plaisir ! Et oui, vivre à Paris, parmi plusieurs avantages comporte celui-ci: la possibilité de s’offrir souvent des breaks-bretons!
      D’ailleurs, je repars à la fin de l’été… Direction Finistère 😀
      A bientôt
      (et oui Martine est une blagueuse)

  3. oh ! que oui, je les connais. J’ai passé mes vacances d’enfant et d’ado à Trébeurden, ma grand mère y ayant une maison. L’île Millau et le Père Trébeurden (entre autre) sont ancrés en moi.

Laisser un commentaire