Mes plus beaux voyages, mes odyssées immobiles
Oct 11, 2015 FamilleFrance 10

Quand je relis les récents articles de mon blog, je réalise que ce dernier n’est pas totalement à l’image de ma vie du moment. Un lecteur fraîchement débarqué ne comprendra pas forcément comment je vis et voyage au quotidien. Je vous propose de m’accompagner à travers mes plus grands voyages du moment, mes trois odyssées immobiles, qui passent par Paris, le Mali, le Groenland et le plus profond de moi même…

odyssee

Mon doux labeur

Cela fait quelques temps que je n’en ai point parlé ici, et pourtant, depuis plus de deux années, c’est bien lui qui me fait le plus voyager, si l’on calcule le temps passé – il s’agit de mon travail pour Evaneos. Je suis responsable communication pour cette belle marque de voyage, que je vous invite à découvrir si vous ne la connaissez pas encore.
Evidemment, le sujet principal de mon activité me plait – le voyage. Mais la manière de le penser est en adéquation avec mes valeurs : l’humain est au coeur de chaque voyage. Et notamment grâce aux agents de voyage basés à destination. Si un jour vous souhaitez connaître l’envers du décor, faites moi signe, et je vous accueillerai en nos bureaux parisiens !
Mon septembre evaneossien a été particulièrement bien rempli. Amis parisiens, vous aurez peut-être vu une de nos affiches dans le métro, premier projet comm’ de grande envergure et une vraie fierté pour moi…
Et septembre fut aussi un mois où nous avons emmené des agents de voyages locaux de passage à Paris aux quatre coins de France et de Navarre, pour rencontrer les voyageurs. Nantes, Lyon ou Bruxelles : je me suis offerte quelques escales en leur compagnie. L’occasion de beaucoup échanger avec lesdits agents et d’avoir des discussions passionnantes. Les rencontres furent belles…
Je pense par exemple à Pauline, expatriée au Groënland et vivant à l’année sur son voilier, à Darith, Cambodgien francophile récitant des vers de Verlaine sans une erreur, à Hakob, Arménien parlant le français mieux que certains natifs, ou à Abou, le Sénégalais le plus « ambianceur » jamais rencontré…

C’est certain, mon travail salarié est beaucoup plus qu’un gagne-pain

Le coeur en mouvement

Mon autre voyage immobile, j’en suis sûre, chacun de vous le connait. Il s’agit de ma vie quotidienne avec M., mon mari à la peau sombre venu du Mali. Je vous en parle régulièrement ici et je ne manquerai pas de continuer.
Ce voyage, la vie quotidienne dans un couple mixte, est peut-être le plus difficile de tous les voyages jamais entrepris. Ici point de posture ou d’attitude de surface, c’est bel et bien tout son être qui est en alerte permanente et ce sont tous ses préjugés, ses idées prises pour acquises depuis des années qu’il faut régulièrement accepter de remettre en question…
Ce voyage, il s’illustre dans mille et une petites choses, jetez un oeil ici, ou encore et vous en saurez plus…
Ce voyage, il me tient plus que jamais à coeur d’en parler à l’heure où l’espace médiatique est tant occupé d’aberrations fascisantes et pourtant socialement tolérées

main

Le voyage d’une vie

La maternité est le plus beau des voyages, qui m’a menée bien au-delà de ce que j’aurais pu imaginer. Fils est né il y a sept mois, depuis il m’a déjà appris tant de choses. Difficile d’évoquer ce sujet sans tomber dans des niaiseries, des banalités, ou au contraire dans trop de détails personnels… Mais je me prête tout de même à l’exercice.
Voici ce que je sais de lui, car oui, fils a déjà une personnalité depuis plusieurs mois…

Fils a de grands yeux curieux ouverts sur ce qui l’entoure.
Il aime regarder les arbres et le ciel.
Il interagit avec chaque bébé qu’il côtoie.
Il sourit tous les jours.
Il a un rire de clochette en cristal qui me fait fondre dès que je l’entends.
Il évolue chaque jour.
Il comprend mes sourires mes expressions mes mots.
Il se fait comprendre sans paroles.
Fils me remplit de joie à chaque fois que je suis près de lui, à chaque fois que je pense à lui.

Fils m’a appris tant de choses sur moi même.
Fils me permet d’être une meilleure moi…

fils

Et vous, amis lecteurs, connaissez-vous de semblables voyages immobiles ? Dites moi tout dans les commentaires !

10 comments on “Mes plus beaux voyages, mes odyssées immobiles

  1. C’est clair que ton job est génial, il me fait rêver (je n’ai pas vu cette campagne de pub mais je prends moins le métro depuis que je vais au boulot à pied).
    Et le dernier voyage que tu évoques est vraiment le plus beau pour moi aussi, les « vrais » voyagent commencent à me manquer sérieusement par contre…

    1. Ah ah ah, merci pour le commentaire Delphine !
      Pour les vrais voyages, ils ne me manquent pas trop encore – sans doute car j’ai fait quelques sauts de puce en France et que des gros arrivent bientôt…

  2. Tu as une vie bien remplie, c’est génial. Je pense effectivement que l’odysée d’être mère est la plus belle. Et il ne faut pas croire qu’on est ralenti après avec les enfants, ce n’est pas vrai, on peut tout faire avec eux. De mon côté, je suis tellement reconnaissante d’avoir mon homme et mes petits hommes toujours avec moi. Ensemble, on a déjà vecu plein d’aventures et de voyages. Pour moi, c’est cela, la vie.

  3. Je suis la reine des errances immobiles ! C’est donc par la lecture que je voyage le plus. Et quand l’errance se fait mobile, Evaneo n’y est pas pour rien ! La Namibie a été magique cet été. D’ailleurs, as-tu reçu ma carte postale clin d’oeil ? Nous aimons beaucoup mon mari et moi cette philosophie du voyage et les correspondants locaux sont tellement chouettes !
    Pour ce qui est de la maternité, cela fait 21 ans qu elle me transforme. Elle va même me faire voyager « pour de vrai » car mes loulous envisagent leurs études et leur vie Ailleurs ! Alors voilà !

    1. Bonjour Sido,
      ouiiii on m’a fait passer ta carte postale il y a peu, mais je suis à la bourre sur tout et aussi sur cela 🙂
      Merci pour ton témoignage positif, que ce soit sur Evaneos ou sur la maternité!
      A bientôt !

Laisser un commentaire