Me voici à Osoyoos, au coeur de la vallée Okanagan, où je me joins à un groupe pour un voyage à thème.
Vous devinez lequel ?!

Osoyoos, Okanagan Valley

Lire la suite »

Ma première semaine au Canada est toute vancouveroise.
Mon employeur a très très sympathiquement accepté de m’y laisser travailler à distance. Je me lève aux aurores pour retrouver mes collègues derrière l’ordinateur et après 15h, je pars arpenter les rues de la ville…

Vancouver, côté nature

Lire la suite »

J’arrive au Musée d’Anthropologie de Vancouver vers 16h. Le musée se situe dans « l’UBC », l’University of British Colombia. Une visite guidée a lieu à 18h, je repousse la visite du musée d’une paire d’heures : je veux comprendre les histoires des Natives,comme on appelle ici les Amérindiens, et je préfère attendre. Ce sera ma meilleure décision du jour.

Musée d'Anthropologie de Vancouver

Lire la suite »

Ma deuxième journée sur le sol canadien commence tôt, trop tôt. C’est ainsi avec le décalage horaire, ça ne me fait pas effet la première nuit, je suis trop fatiguée du voyage, mais la deuxième est souvent dure. Quatre heures trébuchantes, je me réveille, je ne me rendormirai pas. Je sais déjà qu’une belle balade m’attend, bien plus tard…

Vancouver, Whistler

Lire la suite »

Vous rappelez-vous de ma superbe virée à la Villa du Grand Bivouac?
J’y ai vécu un excellent moment et j’ai eu la chance de rencontrer des personnes aussi belles que talentueuses. Parmi elles, Clément que vous connaissez déjà et Emily Nudd-Mitchell que je vous présente aujourd’hui…
Je suis sûre, comme moi, vous allez l’adorer !

 Emily Nudd-Mitchell Albertville

Lire la suite »

Je vous écris du Canada… Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux auront eu la primeur de l’information, ce mois de juin est pour moi canadien. J’ai la chance de passer 4 semaines à l’Ouest du Canada, dans la province de la Colombie Britannique. 4 semaines pour découvrir ce nouveau monde. 4 semaines pour créer un appel d’air avec mon quotidien parisien et l’apprécier sans doute mieux encore à mon retour. Plus que jamais, 4 semaines pour voyager, 4 semaines pour écrire, 4 semaines pour être.

Vancouver

Lire la suite »

Toulouse… ma ville natale, ma ville chérie!

Si vous suivez un tant soi peu ce blog, vous savez que j’y suis fortement attachée! Jetez un oeil par ici et vous comprendrez…

capitole toulouse

Lire la suite »

Aujourd’hui, je vous propose un petit voyage sonore…
Un retour sur mes semaines de voyage sur la belle île de Taiwan (il y a deux années déjà, que le temps passe vite)!

Voyage à Taiwan !

Lire la suite »

J’ai donc dormi au cœur de branches
J’y ai été bien, bien inspirée…
Retour « poétique » sur les deux nuits à hauteur d’oiseaux !

cabane-luxe-galants3

Lire la suite »

Je tenais tant à revoir le désert je crois que ma soif de lui ne sera pas étanchée avant longtemps. Juste avant de partir pour El Gouna je tombe sur ces quelques lignes, au hasard d’un site « Et si vous êtes d’humeur pour une petite évasion culturelle, rendez-vous dans le désert à proximité où un verre de thé vous sera offert par les Bédouins et admirez les étoiles dans le ciel sans nuage du désert ».

L’idée est semée dans ma tête, elle n’en sortira plus.
Je me renseigne pour voir les possibilités, peu d’infos, on avisera sur place.

Désert Arabique, Egypte

Lire la suite »

Je n’avais jamais mis les pieds au Moyen-Orient. C’est pourtant une des régions du monde dont on parle le plus dans les médias et ma curiosité naturelle est souvent piquée…

Jusqu’à ce que je m’envole pour trois jours à El Gouna, sur la côte de la Mer Rouge d’Egypte.
Trois jours pour me faire une toute petite idée sur cet ailleurs, idée parcellaire mais au moins subjective et sincère.

Mer Rouge, Egypte

Lire la suite »

5 questions @ Ticlem

Nouvelle épisode de cette rubrique « 5 questions @ » pour rencontrer les auteurs-blogueurs que j’estime…
Aujourd’hui, nous partons à la découverte de Clément (dit « Ticlem »), auteur d’un excellent blog & croisé à la Villa Marco Polo

Felipe danse la Vie-Bolivie 2012

Lire la suite »

Xavier a conservé son âme d’enfant. Ce Parisien d’origine a su donner vie à ce qui s’apparente à un vieux rêve de gosses pour beaucoup d’entre nous : construire une maison dans un arbre.

Passer une nuit aux Galants, c’est voyager hors du temps et hors de notre monde.

cabane-luxe-galants6

Lire la suite »

Je me permets rarement de philosopher autour du voyage en ces colonnes. Loin de moi l’idée de me sentir légitime pour apprendre à qui que ce soit « comment voyager ». Aux grands discours et idées abstraites, je préfère les récits fidèles de mes expériences, et j’essaie de vous proposer à travers cet ailleurs concret un peu d’évasion inspirante

Mais depuis quelques jours des idées voguent en ma caboche et je cède à la tentation : je vous livre aujourd’hui quelques réflexions désordonnées autour du voyage, de l’égo et de l’humilité…
Bon, j’espère juste qu’avec ces lignes je ne tomberai pas dans le travers de l’anti-humilité ou du « gonflage » d’ego !

humilité en voyage

Lire la suite »

Cette grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruitJ’avais entendu parler de Dany Laferrière depuis pas mal de temps. Le titre de son livre le plus connu m’a marquée. Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer, ça laisse peu indifférent, surtout quand on est soi-même mariée à un homme à la peau sombre. Wikipédia nous en dit plus sur lui « Dany Laferrière, né à Port-au-Prince (Haïti) le 13 avril 1953, est un intellectuel, écrivain, et scénariste canadien d’origine haïtienne, vivant au Québec, à Montréal. Il a reçu le prix Médicis 2009 pour son roman L’Énigme du retour. En 2013, il devient membre de l’Académie française. »
Je n’avais pas encore eu l’occasion de me procurer ce livre, ni aucun autre de cet auteur.

Et puis je me suis préparée à partir en croisière dans les Caraïbes et je me suis équipée de nombreux livres. Je cherchais des auteurs caraïbéens de langue française et Dany Laferrière s’est imposé.

J’ai choisi de découvrir son univers par Cette grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit, simplement car le livre se déroule aux Etats-Unis, et j’y mettais aussi le pied pour la première fois pendant ladite croisière.
Les rapports blancs-noirs décris brièvement sur la quatrième de couverture m’ont convaincue de choisir cet opus. Je n’ai pas été déçue.

Lire la suite »