Au revoir 2014…

Au départ, je ne voulais pas faire de bilan. Exercice vu et revu, dans les journaux, sur les blogs, ici même parfois…

Et puis je me suis demandé où mes pas m’avaient menée cette année. J’ai alors du fouiller dans les archives de ce blog. Car oui, Curieuse Voyageuse ne me sert pas seulement à partager mes aventures avec vous chers amis lecteurs, ou à améliorer ma plume, c’est aussi un super « anti-sèche » de ma vie parfois bien remplie… Du coup je me suis dit que poser mon année par écrit ne me ferait peut-être pas de mal !

2013 était le début de ma nouvelle vie, comme me l’avait joliment dit une amie. Ce que je me souhaitais il y a pile un an? Que tout continue. On peut dire que mon voeu a été exaucé. Voici les grands axes de cette merveilleuse année qui se termine…

Phare-Fisgard2

Lire la suite »

Comme vous vous en souvenez peut-être j’ai eu la chance de participer au festival du Grand Bivouac en octobre dernier. Une première pour moi (enfin presque, puisque j’avais déjà assisté à la Villa du Grand Bivouac), où j’ai pu avoir de belles surprises documento-voyageuses.
Parmi elle, la découverte de Voix d’Afrique, une excellentissime documentaire sur les relations franco-africaines. Derrière la caméra, Julien Masson qui était justement un des résidents de la Villa suscitée. Il a eu la gentillesse de bien vouloir répondre à quelques-unes de mes questions.

Julien Masson

Rencontre :

Lire la suite »

Je suis sous le charme complet de Rome

Mes journées là-bas furent sans queue ni tête, sans programme ni agenda. J’ai tout de même repéré quelques adresses sympathique, que je partage avec vous ce jour !

Week-end  à Rome

Lire la suite »

Découvrir Rome

J’ai découvert très tardivement l’Italie. L’an dernier, alors que j’avais déjà 30 ans et que la moitié de ma vie avait été guidée par ma passion des voyages. J’ai découvert Rome cette année, par un beau week-end de novembre, et je suis ravie que cette rencontre ait été si tardive. Peut-être que si j’avais été dans la Cité Eternelle en voyage de classe au collège je ne l’aurais pas appréciée à sa juste valeur. Après avoir foulé bien des pays et quelques continents, j’ai pu mesurer la beauté, le charme et la majesté de la ville.
Vous l’avez compris, je suis tombée amoureuse de la capitale italienne !

Week-end  à Rome

Lire la suite »

La dernière étape de ma belle journée à Tofino commence à 18h30. Je pars pour deux heures de canoë, en version traditionnelle, au cœur de la zone naturelle préservée de Claoyoquot Sound. La T’ashii Padle School a créé ici une offre culturelle d’excellente qualité : à six personnes maximum, on part sur un canoë traditionnel arpenter les alentours de Tofino, avec une guide racontant les liens entre ces terres (et ces eaux) et le peuple amérindien Tla-o-qui-aht.

tofino3

Lire la suite »

Un bus d’une vingtaine de places m’amène à Tofino. Six heures de route d’abord vers le Nord, puis plein Ouest, il n’y a pas de route remontant la côte Est de l’île de Vancouver.
La seconde moitié du trajet est en pleine nature. Forêts primitives, lacs se prenant pour des rivières. Tout est immense, au Canada la nature est toujours en taille XXL.
La route bientôt ne fait que zigue-zaguer entre ces merveilles naturelles. Mon estomac a du mal à tenir la distance, mais je n’en perdrai finalement pas une miette pendant ce spectacle.

Tofino-long-beach

Lire la suite »

Je reviens ce jour à Victoria, de belles surprises m’y attendent…

victoria-danse-amerindienne13

Lire la suite »

Stéphanie Ledoux, il y a de fortes chances que vous la connaissiez déjà et que vous appréciez son travail. Si vous ne la connaissez pas encore, ce manque dans votre « panthéon de carnettistes de voyage vivants » sera bientôt comblé.
Je suis le travail de Stéphanie depuis des années. Il y a quelques mois, nous avons commencé à échanger virtuellement, c’est notamment grâce à elle que j’aurai la chance de partir en Namibie. Mais l’occasion de la rencontrer « dans la vraie vie » ne s’était pas encore présentée. Voilà qui a été réparé à l’occasion du très bon festival le Grand Bivouac. Ce genre de rencontres, il faut les partager… Je vous souhaite donc une bonne lecture et une bonne découverte !

stephanie-ledoux

Comment as-tu commencé à dessiner ?

J’ai commencé à la maternelle. D’aussi loin que je me souvienne, on me disait « tu dessines bien ». Je me rappelle que j’étais particulièrement forte en chats tigrés, ils avaient un grand succès. Du coup, on m’a toujours donné une image positive à ce propos, alors j’ai continué. Grâce à ça, je ne me suis jamais ennuyée.

Lire la suite »