J’aurais pu intituler cet article « la fois où un rêve d’enfance est devenu réalité » ou encore « la fois où j’ai dansé toute une nuit des valses viennoises »…
Quel soit le nom que je lui donne, cette fois restera unique et mémorable. Il est des parenthèses enchantées où la réalité dépasse les chimères de petite fille.

Une escapade à Vienne est en soi un voyage dans le temps. Où que se pose le regard, il tombe sur un monument historique, une façade d’époque, un vestige du passé.
Mais s’offrir un bal à l’intérieur de la Hofburg, le célèbre palais des Habsbourg construit sur plusieurs siècles et qui compte des centaines de pièces (chaque nouvelle génération ne voulant pas vivre où leurs aïeux avaient vécu), s’offrir un bal en ce lieu est possible et cette expérience est des plus féeriques…

vienne-KaffeeSiederBall2

Lire la suite »

Je rentre de trois jours dans la capitale autrichienne. Vienne, je m’y étais déjà rendue deux fois dans ma vie. Lors de ma si belle première fois (qui compte tant pour moi) et il y a moins longtemps, lors d’une escapade touristique en famille.

Cette fois-ci le contexte fut différent : je suis partie vivre un bal à Vienne… Ce fut une incroyable expérience que je vous raconte très bientôt.
En attendant, voici quelques pages de mon journal de bord, où je fais le récit des autres petits plaisirs viennois auxquels j’ai pu goûter !

Vienne

Lire la suite »

Cet article est dans les brouillons de mon blog depuis plus d’un an.
Je ne savais par quel bout le prendre, ni si j’étais légitime pour aborder cette question. Mais je m’étais promis de le mettre en ligne, et j’honore enfin cette parole 20 mois plus tard.

Au printemps 2014, j’ai été invitée à « tester » une croisière dans les Caraïbes pour partager ici mon expérience. Si vous avez raté cet épisode, mon récit intégral est en ligne derrière ce lien.
Je n’avais jamais essayé ce genre de voyage. Après ma semaine à bord, j’avais partagé avec vous ces bouts d’ailleurs, ces mises en bouche voyageuses, qui m’ont surtout donné envie de connaître mieux cette zone du monde, notamment le Yucatan mexicain et la Jamaïque dont je ne connais rien.

Mais il est un aspect que j’ai à peine effleuré : les conditions de travail de l’équipage de ces croisiéristes
Je choisis finalement de vous livrer les pages de mon journal de bord sans les retravailler, telles que je les ai rédigées à chaud…

J4-Mexique6

Lire la suite »

Si vous suivez mes pérégrinations depuis quelques années vous savez qu’il est une boisson que j’affectionne plus que tout : le thé. J’en ai bu des dizaines de litres en Chine et en bois toujours avec autant de plaisir sur le Vieux Continent.
Mais le Mali n’est pas en reste dans l’art du thé. Les Maliens boivent beaucoup de thé, mais pas exactement comme il est bu en Asie ou en Europe, ni tout à fait comme il est bu au Maroc. Laissez-moi donc vous raconter…

Thé malien

Lire la suite »

Présente à Bamako

Je rentre de trois semaines sur le sol africain, trois semaines aux couleurs maliennes, trois semaines au goût de la poussière de Bamako.
Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre pour ce départ. Il était si particulier : à la fois désiré depuis tellement longtemps, si important pour ma vie de famille et évident à la fois…

bamako

Lire la suite »

Bamako !

Je ne sais par quel bout tirer le fil de ce récit. Je rentre de trois semaines à Bamako, en famille, et j’ai le cœur empli d’émotions.
Je peux enfin le dire, l’écrire : j’ai été à Bamako…

bamako-mali

Lire la suite »

Sous d’autres cieux…

L’année 2015 a été pour le moins spéciale pour moi. Ce fut l’année des plus belles beautés, mais aussi celles de grands malheurs. 2015 a joué aux montagnes russes avec mes nerfs et émotions, me faisant connaître le plus beau et le plus triste, le plus joyeux et le plus désolant.
Mais heureusement, 2015 s’apprête à se terminer en beauté…

terres-d-amanar2

Lire la suite »

Je reprends la plume en ce 22 novembre 2015, 9 jours exactement après ce fameux vendredi 13. Il m’a fallu cette distance, ce temps de digestion pour oser me poser devant une page blanche. Longtemps, j’ai été sans voix.

J’ai de la chance: personne dans mon cercle proche n’a été touché, mais la peine et la lourdeur sont partout. « Comment ça va? », « J’espère que tu vas bien » dans une discussion ou dans un courriel n’ont jamais eu autant de sens. Les réponses souvent sont tristes, dans le « second cercle » de connaissance, les victimes sont nombreuses.

Cette période est triste et douloureuse. Une semaine après, ma peine a été ravivée avec l’attentat à Bamako, la ville de ma moitié. Encore, je suis sans voix.

Dans ce sombre océan, j’ai trouvé du réconfort dans des mots, des initiatives artistiques et personnelles. Mis bout à bout, ils redonnent espoir, et même foi en l’humanité…

Espoir: l'amour vaincra

Je partage avec vous ce pêle-mêle de mots qui m’ont fait du bien

Lire la suite »