Voici bien longtemps que cet article sommeillait en moi.
Et puis il y a eu l’après-Charlie Hebdo, toutes ces questions, cette période de doute, cette peur de plus en plus forte de l’islamalgame. Pourtant je n’aime pas ressentir la peur et moins encore être guidée par ce sentiment. Du coup j’ai décidé d’agir. Très modestement, à ma toute petite échelle, et telle une goutte d’eau dans cet océan médiatico-internetisé, je me suis décidée à témoigner du quotidien de mon couple mixte franco-malien, islamo-chrétien.

Je vous parle aujourd’hui d’une période importante de ma vie. La scène se passe il y a tout juste deux ans, en février 2013. Mon cher et tendre vient de me demander ma main. Je suis sur un petit nuage.

Notre mariage, facilité par le GFIC

Lire la suite »

Youpi, youpi et re-youpi : je vous annonce aujourd’hui la sortie de mon dernier livre, Toulouse l’Essentiel, aux Editions Nomades.

Si vous suivez ce blog depuis quelques années (ou si vous êtes observateur et dirigez votre regard vers la colonne de droite, légrèrement plus bas), vous verrez que c’est mon quatrième livre publié chez un éditeur. Je n’aurais jamais cru cela possible il y a à peine 4 ans. Bref, que ce soit le premier ou le quatrième, émotion et bonheur sont toujours au rendez-vous: je suis plus que ravie de lire à nouveau mon nom sur la tranche d’un livre.

livre-toulouse

Lire la suite »

Dernier récit de ce premier voyage au Maroc.
Nous partons aujourd’hui sur les pentes de l’Atlas…

terres-d-amanar2

Lire la suite »

Après une première découverte féérique de Marrakech, je découvre la Ville Rouge au gré de mes pas.
Vous m’accompagnez ?

marrakech18

Lire la suite »

Pour le dernier article sur mon voyage en Colombie Britannique, je vous propose de rencontrer une personne qui m’a profondément touchée. Joe Martin est sculpteur de canoë traditionnel, Amérindien Tla-o-qui-aht. C’est aussi le père de Tsimka, qui a fait de mon passage à Tofino un bonheur.
Joe Martin aime raconter des histoires, ça tombe bien, j’aime qu’on m’en raconte.

Joe Martin, sculpteur de canoë

Lire la suite »

J’avais prévu de ne pas vous parler de Timbuktu d’Abderrahmane Sissako.
Non que le film ne m’ait pas plu, loin, très loin de là, mais plutôt par absence d’actualité: j’avais vu cette oeuvre bien longtemps après sa sortie et je n’étais pas sûre que vous puissiez le voir à votre tour. Et puis…

timbuktu-film-affiche

Lire la suite »

Revenir en Finlande

Vous souvenez de mon dernier passage en Finlande? Il était question de mariage, d’amies Erasmus et de très sympathique Finnois. C’était pour le moins une expérience inédite…

Et bien je suis revenue en Finlande en décembre dernier. A nouveau l’expérience fut singulière…

laponie13

Lire la suite »

Il est temps.
Il est temps que je partage avec vous, amis lecteurs, un peu de ce quotidien qui me lie à mon mari M., Malien et musulman. Vous vous souvenez? j’avais livré ici le récit de notre mariage.
Aujourd’hui je commence une série, où seront évoquées les questions liées à notre mixité. L’idée de ces articles est de témoigner par notre exemple que oui, le dialogue interculturel est possible, et oui, de la différence des cultures peut naître la beauté… En espérant que ces articles seront des petites passerelles entre deux mondes qui se côtoient trop souvent sans se connaître.
Occuper différemment l’espace disponible de vos cerveaux d’internet me paraît plus qu’important en ces temps troubles.
J’espère que vous apprécierez !

Le premier thème de cette série s’impose à moi – même si ce sujet ne parle pas directement de mon couple, il le concerne à bien des niveaux. 

Charlie par Emmanuel Chaunu

Lire la suite »