Un Voyage en Asie* Scratch et lao-conséquences…
Août 11, 2011 LaosThaïlandeVoyaaages ! 8

Nous nous sommes donc retrouvés au travers de la route… Petite remise en situation: nous sommes au Nord de la Thaïlande, du côté de Mae Hong Son, à quelques centaines de mètres d’altitude, et précisément à une bonne centaine de kilomètres de Chiang Rai, où se situent notre guest house, et notre kit de survie…

Dans notre (petit) malheur, nous avons la chance de croiser la route d’un Luxembourgeois quelques minutes après nous être gamellés. Il est justement loueur de deux roues et se propose de vérifier notre monture. Tout va bien, elle est encore en bon état. Il me raccompagne en haut de la montagne, le temps que mon conjoint reprenne confiance. Entre temps, on fait un check de nos corps, tout est ok si ce n’est de belles égratignures d’un côté comme de l’autre.

Une paire d’heures plus tard, nous voici rentrés. La nuit se passe à peu près bien de mon côté, mais mon cavalier réalise au réveil que son poignet ne va pas fort.

Une visite à l’hôpital s’impose… et c’est une bonne surprise: nous sommes très bien reçus, et parfaitement pris en main. Bon il y a de l’attente, mais en quatre heures on réussit à voir deux spécialistes et à faire les radios appropriées. Bilan: cartilage du poignet cassé et une belle plaie au pied pour lui, pour moi ce ne seront bien que des égratignures.

Il nous faut tout de même poursuivre la route: même si on a quelques semaines sur ce bout de continent, on ne veut pas s’arrêter en si bon chemin.
On repart pour le nord du Laos, et Luang Nam Tha, dont les récits de Sandro m’avaient bien fait rêver. C’était un des trajets où je m’étais le plus projetée pendant ma phase pré-voyage.

Sauf que… selon mon planning, nous étions censés partir en trek dans la jungle, et avions une petite dizaine de jours prévus dans les environs. Or, ce fut précisément le temps nécessaire au pied de mon cavalier pour cicatriser. Avant cela, impossible d’enfiler une chaussure de randonnée ou même une tong, et en taille 47, pas évident de trouver d’autres modèles plus appropriés…

Heureusement, nous sommes logés dans un excellentissime endroit, que je vous recommande chaleureusement, la Zuela Guesthouse (voir sur le Lonely Planet ou voir ici).

En balançant mes plans de voyage dans mes oubliettes mentales, je profite de ces jours-là pour me balader autour de Luang Nam Tha, et je ne suis pas déçue. C’est un tout petit village et les alentours sont magnifiques. Les gens sont très agréables, souriants, et toujours prêts à aider la Blanche égarée rougie par le soleil… Ajoutez à cela chants de coq, d’oiseaux, beaucoup de verdure, pas mal de buffles et la pluie qui bat très fort au moins une fois par jour et vous avez une idée de mon quotidien du moment…

8 comments on “Un Voyage en Asie* Scratch et lao-conséquences…

  1. Vous suivre est toujours palpitant.
    J’admire (le mot n’est pas trop fort) votre mental ; poursuivre son périple après un tel incident, moi je dis « maximum respect » 😉
    La chance a été de votre côté. Vous la méritiez.

  2. Aie aie aie, je sais pas comment vous avez fait pour continuer !!! 2 mois après notre chute j’ai toujours un bleu sur la cuisse qui finit à peine de résorber (léger jaune sur une surface d’une dizaine de centimètres !).
    PS : sublime la photo de la petite, devant des sacs de … riz ?

  3. @ Regardeuse: je suis touchée et flattée par vos mots, merci !

    @ Bruno: ben disons que parfois, tu te surprends toi même! Et moi aussi, 4 mois plus tard, j’ai encore de belles marques…
    Et merci pour le compliment sur la photo: yes, c’est du riz!

Laisser un commentaire