Pamela Badjogo: une artiste à découvrir (et à soutenir)!
Sep 29, 2016 Art No responses

Amis lecteurs, je vous propose aujourd’hui une belle parenthèse musicale…

Lors de mon voyage à Bamako cet hiver, j’ai eu la chance d’assister à de très chouettes concerts, dont je ne vous ai pas encore parlés… Parmi les artistes appréciés, il y avait Pamela Badjogo, qui se trouve être une amie de mon cher et tendre.

Pamela m’a contactée il y a quelques jours pour vous solliciter amis lecteurs : elle a besoin de notre aide pour gagner le grand prix découverte RFI !
Avant tout (et avant le 19 octobre) – votez pour elle sur la page Prix Découvertes RFI

Pamela Badjogo

Et je vous laisse découvrir cette superbe artiste, qui ne gagne qu’à être connue !

xxx

Merci Aurélie de me laisser carte blanche afin que je puisse me présenter et inviter tes lecteurs à rejoindre mon univers. Le plus simple pour voyager avec moi est d’écouter mon premier album, Mes Couleurs, dans lequel je propose, aux travers de 11 titres, de découvrir le panel très riche de toutes les teintes qui m’ont inspirées.

Ce projet, je l’ai porté en moi pendant des années avant que je ne sois satisfaite de son degré de maturité. Chaque rencontre, chaque concert, chaque collaboration musicale a apporté sa nuance à mon ébauche, qui a grandi pour finalement donner 11 chansons pleines d’émotions, véritable mélange de mes différentes origines (Mali, Gabon, France) et qui dépeint un autoportrait authentique.

Après avoir prêté ma voix à plusieurs grands de la chanson en tant que choriste (Salif Keita, Oumou Sangaré, Cheick Tidiane Seck, Dee Dee Bridge Water, Tiken Jah Fakoly, Matthieu Chedid ou Danakil), j’ai voulu aller plus loin et faire de la musique qui me ressemblait parfaitement. L’afro-jazz m’a permis de me donner la palette nécessaire pour m’exprimer complétement.

Dans un contexte économique difficile, la musique s’en trouve malheureusement très touchée. Malgré tout, j’ai persévéré, poussée par une équipe hors pair et des amis chaleureux. La première partie a été autofinancée et les titres qui en sont nés m’ont confirmé que cette voie était pour moi. Ma collaboration avec Manjul, un musicien et arrangeur avec lequel j’ai adoré travailler, m’a permis d’esquisser les contours de mon profil musical. J’ai eu ensuite la chance d’être soutenue par l’Institut Français du Mali, où j’ai été accompagnée par des musiciens d’exception : Légré à la batterie, Sekou Bah à la basse, Scotty au piano et Molobally au Djembé. Pour finaliser le projet et sortir « le vrai » Mes Couleurs, j’ai demandé l’appui d’amoureux de la musique en créant une page Kiss Kiss Bank Bank à la suite de quoi j’ai eu les fonds nécessaires pour produire et distribuer mon bébé.

J’ai d’ailleurs eu le bonheur de rencontrer nombre de mes KissBankers qui ont cru en moi et leurs commentaires m’a fait chaud au cœur. Mon amour de la scène s’est d’ailleurs confirmé au cours d’une tournée européenne cet été. C’est l’interaction avec le public, les critiques, les observations, les remarques de chacun qui me construise et me donne envie de continuer à partager émotions au travers de ce langage universel qu’est la musique.

Cet album m’a permis d’attirer l’attention du jury du Prix Découvertes RFI 2016 pour lequel je suis finaliste, donc si vous aimez votez pour moi et n’hésitez pas à partager autour de vous ! Pardonnez-moi pour un article sûrement moins attrayant que ceux d’Aurélie, chacun ses talents, moi je chante ! 😉

xxx

Amis lecteurs, j’espère que vous apprécierez et soutiendrez cette belle découverte !

Pour continuer le voyage musical, c’est par ici :

Laisser un commentaire