Face à la mer.
Août 21, 2020 France 9

Je suis partie quelques jours à Arcachon en famille, et ce sont des mots simples et évidents qui me sont venus dans le train du retour…
Les voici !

Se lever avant que la maison ne s’éveille et filer à l’océan.
Méditer face au soleil levant sur l’océan.
Avoir la plage seule pour soi tôt le matin et se rappeler que c’était l’un des plus grands plaisirs de ses étés d’enfance, sur la plage de Bidart.
Observer les enfants barboter entre plage et océan et oublier le temps.
Jouir de l’immense plaisir et luxe d’avoir la plage sur le pas de son immeuble de quelques jours.
Petit déjeuner et prendre le dernier verre du jour sur la terrasse avec (petite mais sublime) vue sur océan.
Voir son aîné nouer des amitiés si facilement.
Nouer en conséquence des amitiés aussi éphémères qu’agréables avec les parents desdits petits copains.
Voir fils jouer des heures durant à élaborer des constructions de sable et apprécier son assurance à défier la mer derrière ses pâtés de sable.
Avoir pour tout programme : profiter de la plage et laisser glisser le temps.
Profiter de chaque instant en famille.
Apprécier les bruits en contrebas de son chez-soi : cuicuis des oiseaux et bruissement de l’océan.
Retrouver une amie de manière inattendue et passer quelques délicieuses minutes avec elle face à la mer.
Apprécier toutes les nuances du bleu variant au fil des heures.
Voir le lever et le coucher du soleil sur la même étendue, le si beau si bleu Bassin d’Arcachon.
Siester sur le même rythme alangui que ses fils.
Renouer avec le plaisir des châteaux de sable et y trouver un intérêt plus grand qu’imaginé.
Renouer aussi avec le plaisir de débusquer des coquillages dans le sable, y consacrer beaucoup de temps.
Manger des glaces bien plus que de raison.
Être surprise devant son deux ans et demi appréciant moules et huîtres.
Rêver déjà à revenir plus longtemps sans avoir besoin de savoir si cela se réalisera.
Durant le trajet du retour ressentir profondément que ces vacances étaient exactement ce dont on avait envie et besoin.

9 comments on “Face à la mer.

  1. Que de souvenirs me rappellent votre texte. La mer d’un bleu changeant, ainsi que le ciel…les enfants fous de joie qui ne veulent pas quitter la plage, le tour sur le manège pour attraper la queue a Mickey, les retours au foyer chaleureux, les bains et repas pris avec tous les cousins dans une ambiance ou rires et conversations rythment la soiree et une fois la marmaille couchée, la sérénité face à la mer…moments uniques gravés à jamais dans nos mémoires. Merci pour ce partage.

  2. Ton évocation de la plage et de la mer me fait rêver et me donne presque envie d’y retourner, si je ne gardais pas en mémoire l’amer souvenir des dernières vacances sur des plages bondées et bétonnées… Enfant, nous allions à Port le Nouvelle près de Perpignan, l’appartement des grands-parents avait les pieds dans l’eau, mais il a été revendu et depuis aucun séjour en bord de mer n’a réussi à me réjouir à nouveau. Vous semblez en avoir bien profité !! Gros bisous et j’espère à très vite.

    1. Ah les appartements les pieds dans l’eau, vraiment vraiment ça laisse des souvenirs imprenables pour nos têtes blondes (ou pour nous-mêmes quand nous étions têtes blondes!)… Je te souhaite de nouveaux si beaux moments avec tes petits… Et oui, à très vite !

  3. OUI !! Pauline et Ye Lili
    La France est belle et surtout les bords de mer, habitant prés de Grenoble (la région est belle aussi) on adore les côtes Bretonne.
    Vous pouvez vérifier le plaisir de mes voyages en allant sur on blog laulpic.blogspot.com ou je met mes aquarelles de ce que j’appelle « mes carnets de voyages au quotidien »
    Bonne réception
    Paul

  4. Je poursuis mes commentaires du jour !!
    Votre texte Ye Lili écrit au début de votre blog ,que je trouve très beau « Si la beauté est dans l’œil de celui qui regarde, le voyage est dans l’esprit de celui qui le vit. » m’inspire et je pense que je vais le calligraphier comme vous pouvez en voir un certains nombre dans mon site dans la partie Calligraphie.
    Je les ais écrit et envoyé chaque matin à beaucoup de personnes amis pendant le confinement pour offrir une pensée pour chacune de ces journées particulière que nous avons traversées !
    Amicalement
    Paul

Laisser un commentaire