5 questions @… Corinne
Jan 19, 2011 La Chine au quotidienVoyaaages ! 11

Aujourd’hui c’est Corinne qui s’est prêtée au jeu de 5 questions @… Corinne tient un superbe blog vie-nomade.com. La vie nomade au quotidien? Une sacrée aventure qu’elle honore haut la main! Rencontre :

Corinne lors de son passage à Shanghai

Qui es-tu ?

Je m’appelle Corinne, j’ai 27 ans, suis originaire d’Italie du sud et ai grandi en Suisse francophone.
J’ai vendu tous mes biens en mai pour vivre en itinérance définitive. Mon objectif est de m’immerger dans de nouvelles cultures et façons de vivre autant que je le peux. Je tiens difficilement en place et le voyage a toujours été une de mes plus grandes passions.
Professionnellement, je suis webdesigner et gestionnaire de projet indépendante depuis maintenant 6 ans, métiers qui me permettent de subvenir à mes besoins tout en me déplaçant… et je viens d’ajouter la corde ‘rédactrice voyage’ à mon arc!

 


Pourquoi bloggues-tu ?

J’aime écrire! J’ai commencé à publier poèmes et nouvelles à 15 ans sur mon premier site Web. La possibilité de s’auto-publier et de permettre une interaction au lecteur m’a toujours fasciné. Mais je blogge surtout pour prouver aux gens qu’un style de vie différent, comme le mien, c’est possible sans forcément être riche et célèbre. J’aimerais générer une étincelle chez certains rêveurs et peut-être ainsi les mettre sur la piste d’une vie qui leur correspond mieux.

Pour toi, le pays où tu vis c’est…?

La Thaïlande du nord, c’est un autre univers. Il n’est pas simple d’expliquer la façon dont les Thaïlandais perçoivent le monde et les relations tant la différence est à la fois subtile et profonde. Au contact des Thaïs, je suis devenue plus centrée sur l’amélioration de moi-même, pas à la façon européenne (que je qualifierais de plus haut, plus fort, plus vite) mais avec nuance, patience et discipline. Ici, on juge difficilement quelqu’un avant de se juger soi-même – et on préfèrera rester sur les bonnes impressions, bien conscients que personne n’est parfait.
À part cela, c’est une région à la fois tranquille et palpitante: on y trouve tout, dans de bonnes proportions. On a tendance à y favoriser la simplicité, et à apprécier chaque journée.

Le lieu que tu préfères ?

J’ai décidé d’élire temporairement domicile à Chiang Mai, en Thaïlande – ville que j’adore, de même que les gens qui y cohabitent. J’y ai fait des rencontres exceptionnelles. Mais chaque pays et endroit a pour moi ses charmes. J’ai adoré l’Islande, comme j’ai adoré les Philippines, comme j’adore aussi ma ville d’origine en Italie, Naples – et la Suisse mon pays d’adoption.

Si tu devais définir le voyage en quelques mots ?

Voyager est pour moi une façon de m’exposer à la différence – celle des autres, mais aussi celle qui attend de naître au fond de moi. C’est s’ouvrir des horizons, apprendre tous les jours, accepter et défaire ses habitudes. Voyager, c’est grandir.

Merci Corinne d’avoir accepté cette invitation !
Le blog: Vie Nomade

 

11 comments on “5 questions @… Corinne

  1. « J’ai vendu tous mes biens en mai pour vivre en itinérance définitive. »

    Itinérance définitive, c’est un engagement fort pour quelqu’un d’aussi jeune partie depuis 8 mois.

  2. Aurélie, merci encore 🙂
    Seb, ce n’est pas un engagement mais plutôt un choix (il n’y a que moi de concernée, après tout). Choix réversible d’ailleurs, mais pour l’instant, je ne vois aucune raison de revenir en arrière, que ce soit dans un futur proche ou lointain.
    Dès le moment ou j’ai effectué ce choix et entrepris toutes les démarches nécessaires (1 an avant le départ, environ), mon style de vie, ma façon de voir le monde, le travail et les relations sociales… tout a changé de façon extrêmement positive.
    Après, on ne sait jamais… Mais une chose est certaine: revenir en arrière ne serait certainement pas un échec, vu tout ce que ces deux dernières années m’ont déjà apporté!

  3. Merci Corinne, c’est très intéressant à lire.

    J’étais 10 jours en Biélorussie l’année dernière et depuis je me rends compte de la chance qu’on a de vivre dans un pays plein de liberté.

    Alors j’imagine que tout quitter et s’immerger dans une autre culture, ca change sa vie pour toujours 😉

    Phil

  4. Je suis tout à fait d’acc avec Fabrice: inspirant et frais, bonne définition!
    @ vol: en effet, s’immerger dans une autre culture change bien des choses dans sa manière de voir les choses, le monde, et sa vie en général!

  5. @seb: «pour vivre en itinérance définitive»… La question n’est peut-être pas de savoir si on va bourlinguer toute sa vie. En revanche, je suis persuadée qu’on a l’esprit nomade ou on ne l’as pas.
    @corinne: passionnant ton blog, bravo! N’hésite pas à me faire signe si, d’aventure, tu penses un jour passer par Hanoi. Bonne continuation!

  6. Merci 🙂
    Intriguée par le titre, j’ai suivi le lien: je serais très intéressée à en savoir un peu plus sur votre parcours (pourquoi l’expatriation en famille, pourquoi au Vietnam, etc!)
    Je me rends au Vietnam le 2 février avec ma meilleure amie qui me rejoint de Suisse – on va visiter sa famille dans le sud, donc pas de passage à Hanoi prévu, mais si d’aventure j’y repasse (et c’est fort probable) ce sera avec le plus grand plaisir!
    Si ça te dit de me raconter un peu: email hidden; JavaScript is required

Laisser un commentaire