Parenthèse, d’écriture et de sororité
Sep 25, 2021 ArtLe Chemin No responses

Je suis partie pour ma toute première résidence d’écriture avec l’envie d’écrire mieux et de me retrouver au cœur de la forêt, au cœur du silence.
A Parenthèse, ce superbe lieu créé par la lumineuse Samantha Bailly et son conjoint Antoine, j’ai trouvé cela et plus encore.
J’ai été inspirée à chaque instant. J’ai goûté une sororité nouvelle. Nous avons formé un cercle de dix âmie-sœurs bienveillantes, où j’ai côtoyé des femmes aussi brillantes les unes que les autres.
Je souhaite aujourd’hui partager avec vous quelques-unes des pépites de mes si belles journées à Parenthèse.

Ces mots sont extraits de mon journal de bord. De cela, je souhaite à jamais garder trace :

Désirer de toute son âme étirer chaque instant, chaque seconde du bonheur d’être ici.
Goûter la magie de la forêt des arbres des oiseaux.
Se lever avant le jour et voir le soleil s’éveiller dans les arbres, sous mes yeux, devant mes draps.
Laisser une fenêtre entrouverte et guetter le premier chant de l’aube.
Pratiquer le tai-chi sous la lune pleine et rousse.
Pratiquer le tai-chi sous les yeux des nénuphars, des grenouilles et de la biche tout juste croisée que l’on devine apeurée tapie entre les chênes.

Écrire beaucoup.
N’être entourée que de livres et coupée du tumulte imbécile du monde.
Écrire encore encore et encore.
Voir son personnage de papier prendre forme sous le regard bienveillant des feuillus.

Jouir du lieu et du moment dans les pas de celle tant admirée, Mona Chollet.
Vivre ces heureux instants avec une précieuse amie, qui en saisit tout autant que soi l’immense valeur.
Partager un peu de soi. Et recevoir tant.
Rencontrer des femmes extraordinaires. Explorer une sororité d’un nouveau genre. Goûter plus fort encore la magie de l’écriture. Être inspirée par leurs plumes et leurs parcours. Être inspirée par la beauté des cœurs et de chacune la grandeur.
Être bouleversée, même, par des sourires, des récits et des âmes que jamais je n’oublierai.
Être touchée. Au plus profond de moi.

Vivre.
Vivre entièrement pleinement bellement.
Vivre et être heureuse et reconnaissante de se créer des souvenirs de lumière et de puissance. Ces trésors, pour toujours à portée, au cœur de soi.

Cette résidence d’écriture était la toute première retraite créative organisée par cette jeune et si prometteuse structure, Parenthèse.
Je ne peux que vous invitez à découvrir le lieu et vous offrir à votre tour une parenthèse, pour une simple nuit en tiny-house dans ce lieu magique, ou pourquoi pas lors d’une des retraites créatives à venir !

(c) la première photo est de Jade Sequeval, la dernière de June O.

Laisser un commentaire