Mises en bouche japonaises, geisha etc.
Fév 23, 2011 Art 7

Avez-vous entendu parler de Geisha ou Mémoires d’une geisha? je n’ai pas eu le plaisir de lire le livre, mais j’ai vu le film il y a quelques mois, et je vous le conseille, il est de toute beauté et c’est une plaisante mise en bouche avant un voyage au Japon !

A l’origine, il y a Geisha, le roman d’Arthur Golden publié en 1997 et adapté au cinéma en 2005 par Rob Marshall. Les mémoires d’une célèbre geisha japonaise y sont racontées: on suit son histoire à partir de 1929 et pendant une vingtaine d’années, comment elle et sa sœur, petites filles, sont vendues, avant que le destin ne l’aide à devenir geisha et la pousse à poursuivre son unique amour pendant des années…

Cette histoire, racontée à la première personne, est un véritable travail anthropologique. On y apprend ce qu’est une geisha et quel est son parcours héroïque pour arriver à ce degré de perfection… L’auteur dénonce aussi certains préjugés de ce métier: souvent comparé à de la prostitution, être Geisha s’apparente plus à un art. Cette histoire cohérente, plausible et parfaitement documentée reste tout de même une fiction…

La réception du film fut parfois mitigée notamment du fait que les actrices principales, Zhang Ziyi et Gong Li soient chinoises et non japonaises. Qu’importe, leur prestation et de toute beauté… Et même si la majorité du film a été tournée hors du Japon, l’ensemble est très réussi et la scène filmée dans le sanctuaire Fushimi Inari est magnifique…

J’ai par ailleurs lu que Zhang Ziyi, partie faire la promotion du film au Japon, aurait reçu un mystérieux colis et une lettre envoyés par une vieille femme japonaise qui fut geisha pendant sa jeunesse. Cette dernière explique dans cette lettre qu’elle a été très touchée par la bande annonce du film et espérait que le film lui rappellerait sa propre histoire. Elle aurait offert un kimono antique à l’actrice qui l’invita à l’avant-première…

Je me suis totalement laissée prendre par cette belle histoire sur fond d’une histoire japonaise tourmentée, et je ne peux que vous la conseiller !

*****

Par ailleurs, dans un tout autre registre, j’ai découvert il y a peu carnets-de-traverse.com, un site regroupant de magnifique carnets de voyages numériques.

Julie prend des photos au polaroid et en tire de magnifiques carnets, agrémentés de petits textes poétiques.
Celui sur le Japon, issu d’un mois de voyage, illustre parfaitement l’ambiance unique de ce pays, en s’inspirant du livre Sei Shōnagon, Notes de chevet, écrit vers 1000! C’est un travail majestueux, poétique et inspiré…
L’artiste est aussi partie à Helsinki, Sumatra ou Amsterdam. Allez-y y faire un tour, vous ne le regretterez pas !

*****

Mises en bouche voyageuses au bout des clics:
le film: Mémoires d’une geisha
le livre: Geisha
Carnets de Traverse

Vous aimerez sans doute :

7 comments on “Mises en bouche japonaises, geisha etc.

  1. Comme souvent (à part pour le Docteur Jivago et peut-être aussi le Seigneur des Anneaux) j’ai préféré le livre au film. J’avoue même qu’en comparaison, le film m’a semblé bien pâlot et décevant dans le choix de ses actrices.

  2. @ Chris: oui, j’ai entendu ce genre de réflexions aussi 🙁

    @ Rose: le livre original qui surpasse le film dont il est inspiré, c’est très souvent le cas (pour ne pas dire toujours)… c’est pourquoi j’ai également cité le livre !

  3. J’ai vu ce film et je trouve qu’il n’ai pas si significatif pour se donner une idée avant d’aller visiter le Japon. Et c’est vrai que le film est superbe

Laisser un commentaire