Souvenirs de l’île de Batz
Sep 15, 2015 Voyaaages ! 10

Je suis donc partie en tête à tête avec fils, âgé de tout juste 5 mois, sur l’île de Batz. C’était un superbe séjour et je vous ouvre aujourd’hui les pages de mon journal de bord…

île de Batz

Souvenirs d’une île…

Je me le dis à chaque fois que j’y vais et cela fait déjà trois fois en une année : j’aime la Bretagne et j’ai été bien bête d’attendre si longtemps avant de découvrir cette si belle région.
La destination est idéale pour oublier Paris en trois jours, pour se changer les idées, pour prendre un bol d’air frais et pour faire le plein d’une énergie neuve…
Je suis revenue à côté de là où je m’étais arrêtée il y a deux mois : près de Morlaix, mais ce coup-ci, de l’autre côté de cette belle baie.

Dormir sur une île un fantasme en soi, l’idée d’être coupée du monde et loin de tout me ravit.
C’est aussi mon premier voyage en duo avec fils âgé de cinq petits mois et quelques jours.
Partir seule avec un nourrisson est fatigant… je m’en doutais, je l’ai maintenant testé et je peux le dire : fatigant il est vrai, mais pas impossible du tout. Et c’est là je crois que lien, complicité et souvenirs se créent, ou du moins je le suppose…

L’arrivée à l’île de Batz passe forcément par Roscoff – la ville vaut le détour. Charmante ville médiévale dont je retiendrai les ruelles de pierre, bien animées en ce dernier vendredi d’août, sa majestueuse église, et aussi bien sûr la proximité avec la mer…
Je commence mon séjour de la meilleure façon qui soit avec un excellent déjeuner au Rackam.
Une adresse délicieuse où goût et vue sont en émoi. Vue, car nous sommes en plein bleu face à l’estacade qui mène à l’île, une entrée en matière parfaite.
Et le goût bien sûr… Les produits de la mer et du terroir sont maniés avec brio une cuisine raffinée fraîche et goûtue.
Je me régale et ceci à bourse accessible, car on trouve ici des menus à moins de 30€ entrée plat dessert le midi !

Rackham Roscoff

Rackham Roscoff

Il est ensuite temps de prendre le bateau qui me mènera à « mon » île…
Juste avant cela, une estacade. Je ne sais ce que c’est avant de l’emprunter : une digue de béton pour éviter aux personnes de s’embourber dans la vase à marée basse, quand les bateaux ne peuvent accoster très près de Roscoff.
La vue depuis l’estacade est déjà à couper le souffle.
Je retrouve ces dégradés de bleus que la Bretagne sait si bien offrir…

île de Batz

île de Batz

Quinze minutes de bateau à peine et me voici déjà sur l’île !
Je suis chargée, j’ai chaud. Bonheur, mon hôtel est vraiment à deux pas de l’embarcadère – je vais pouvoir m’y délester quelques minutes à peine après avoir posé pied à terre…
Je m’y installe, m’y délasse, y traîne à loisirs. C’est déjà l’heure de ma première balade : fils a mangé et les cieux me font de l’œil.
Ainsi se déroulera tout mon séjour, berce au rythme de fils entre berceuses et biberons, sieste et sommeils… Une balade quand les cieux sont cléments, une sieste quand ils ont l’air plus méchants!
L’île est pour moi un terrain de jeux joyeux où chercher les recoins les plus sauvages, les plus préservés, les plus bleutés.

île de Batz

île de Batz

J’ai un coup de cœur pour la partie de l’île autour du jardin Delaselle et le jardin lui même. Ce jardin, c’est la douce folie d’un passionné tombé amoureux de l’île… Georges Delaselle visite l’île dans sa jeunesse et décide d’y construire un jardin de ses mains, d’y consacrer toutes ses économies, lui qui fut assureur à Paris. Le jardin eut ensuite une belle histoire. La guerre le fit tomber dans l’oubli. Et le hasard permit à un nouveau passionné de le découvrir au détour d’une journée de camp de vacance pour l’Aérospatiale.

Les alentours du jardin Delaselle sont sublimes, plage de sable blanc, eau turquoise horizon à perte de vue… Je me souviens des Caraïbes et des eaux si belles si bleues si profondes. Je cherche tous les synonymes de bleu qui se prêtent aux teintes qui m’entourent : turquoise azur océan ardoise nuit clair lilas et sans doute bien d’autres…

île de Batz

île de Batz

île de Batz

île de Batz

Une partie de ce weekend doit sa réussite à la bibliothèque de mon hôtel j’y trouve un livre intitulé Là-Batz, repéré la veille dans le fil Twitter de Catherine qui me rejoint justement le temps d’un déjeuner breton, tout en duo mère fils. Catherine je la connais depuis des années et c’est toujours avec plaisir que nous trouvons des opportunités pour se croiser ici ou là, et surtout là d’ailleurs…
Ce livre répond à toutes les questions que je me pose depuis mon arrivée sur l’île : à quoi ça ressemble de vivre ici à l’année ? Qu’ont à raconter les îliens ? C’est quoi être îlien d’ailleurs ? Peut on venir ici et être intégré ? Comment ça devait être de vivre ici avant ?
Je vous conseille vraiment de l’avoir sur votre table de chevet le jour où vous penserez à fouler le sol de cette belle île !

ile-de-batz7

ile-de-batz4

ile-de-batz5

ile-de-batz18

Vous l’aurez compris en lisant ces quelques lignes et à l’aide de ces photos, en-dessous encore de la réalité, l’île de Batz est une destination idéale pour prendre un bol de bleu depuis Paris… Et idéale encore pour un premier voyage avec bébé !

Connaissez-vous l’île de Batz ?
Au plaisir de lire vos impressions à ce propos…

10 comments on “Souvenirs de l’île de Batz

  1. Coucou merci de nous faire découvrir l’île de Batz en espérant y venir un jour Nous nous avons découvert une autre île celle de Gorée hier.
    Laurence et le malien ponctuel

    1. Ah oui, l’île de Gorée, c’est bien un autre style – mais superbe aussi à sa manière!
      et oui, je te confirme: prenez le temps de venir visiter celle-ci d’île, cela vaut le coût!

  2. Et ce livre a fait un peu polémique quand même à sa sortie, les irréductibles îliens se trouvaient moins drôles sur le papier que dans leur paisible vie !!! Alors on déjeune où la prochaine fois ? Ouessant, Sein, Molène… nous avons toutes les îles qu’il faut en Bretagne 🙂

  3. J’adore les photos. Je ne connais pas du tout la Bretagne, mais j’espère pouvoir y aller à notre prochain retour en France. Des amis ont acheté une maison là-bas, donc l’occasion idéale de découvrir 🙂

Laisser un commentaire