Entrevues pékinoises, suite
Avr 06, 2009 Voyages en Chine No responses

Voyages de février 2006

Suite des entrevues de mon séjour à Pékin…

La cuisine chinoise

Comment parler de la Chine sans évoquer sa cuisine ? C’est une des cuisines les plus réputées au monde. Il faudrait d’ailleurs en parler au pluriel, car la cuisine varie selon les régions : cuisines de Pékin, de Canton, du Sichuan, du Jiangsu…; à base de riz dans le Nord et de blé dans le Sud. Parler de cuisine chinoise au singulier reviendrait à parler de cuisine européenne sans aucune nuance !

A noter qu’au restaurant, les plats sont commandés pour tous les convives et posés sur un plateau au milieu de la table : c’est très convivial…

cuisine-chinoise1

Quelques saveurs goûtées à Pékin : poulet au caramel piquant, bœuf au piment sur plaque chauffante, brochettes ouighours, haricots sautés, haricots pimentés, raviolis frits…

Les photos sont parfois plus explicites :

chine-nourriture

chine-nourriture2

Sans image…

En me baladant dans de petites ruelles entre deux grands axes, à 2 fois 3 voies pour la plupart, j’ai vu une vieille dame avec de minuscules pieds. Elle a donc eu les pieds bandés ! cela paraît tellement invraisemblable au XXIème siècle…

Cette tradition a pourtant été abolie avec Mao, mais cette dame doit être une des dernières victimes de cette barbarie qui a duré plus de 1000 ans. Les femmes avaient les pieds cassés vers 6 ans afin d’avoir de tout petit pieds, signe de beauté (et de soumission). Toute leur vie, elles étaient condamnées à marcher difficilement et à rester dans leur maison.

Vous en saurez plus ici sur la pratique des pieds bandés.

Laisser un commentaire