Découvrir Pékin en 48 heures !
Déc 08, 2010 Voyages en Chine 12

Un nouveau week-end à Pékin en cet automne, ce coup-ci c’est en amoureux que nous sommes partis dans la capitale chinoise.
Mon ami ne connaissait pas Pékin et j’avais donc pour mission de lui faire découvrir la ville en 48 heures. Il n’aime pas particulièrement visiter les temples, cela a donc considérablement allégé notre emploi du temps…

Que faire à Pékin en 2 jours? 
– vendredi soir : installation à l’hôtel & petit verre sur Nan Luo Gu Xiang
– samedi matin : départ pour la Grande Muraille, à Mutianyu. Nous avons pu échapper aux poignées de touristes en partant sur l’extrémité droite du site, où après une montée très raide, la Muraille en partie en ruines est laissée de côté par les visiteurs.
– samedi fin d’après-midi : balade dans le parc Beihai, et coucher de soleil sur le lac
– samedi soir : soirée chez des amis (mais je vous conseillerais d’aller déguster un canard laqué si vous suivez ce programme)
– dimanche matin : visite du parc de la Colline du Charbon (Jing Shan gongyuan) et sa vue imprenable sur les toits de la Cité Interdite, puis balade le long de la Cité et enfin, pauses photos au milieu des Chinois sur la Place Tian An Men
– dimanche après-midi : visite de la Tour du tambour – je recommande les tambours en action, vraiment ! Arrêt chocolat chaud à la terrasse d’un Hutong, avec une vue sur les tours de la Cloche et du Tambour. Puis dernière flânerie dans les Hutongs dans le quartier de la Tour de la Cloche.

Vous l’aurez compris: on ne s’est vraiment pas ennuyé, les jambes lourdes et des images plein la tête, et en plus, avec tant d’activités, on n’a pas eu froid…

*°*Pour organiser votre prochain voyage à Pékin ou ailleurs, je vous recommande chaleureusement les services d’Evaneos, qui vous met en contact direct avec des agences de voyages basées dans les destinations… et pour qui je travaille depuis des années !*°*


chāi, le fameux caractère peint sur les Hutongs en sursis.
(Je pensais que le massacre de ce patrimoine était fini depuis le temps, mais non…)

 


Coucher de soleil sur Beihai

 


Vue sur la Tour de la Cloche


Tant qu’il reste des Hutongs…

12 comments on “Découvrir Pékin en 48 heures !

  1. Hello Ye Lili,
    As tu une adresse sur Pékin pour le Canard Laqué, je pense que je vais suivre ton programme pour mon weekend avec ma copine, qui n’est aussi pas fan des temples 😉
    Alex

  2. C’est très bien organisé ton voyage, je ne sais pas si je pourrai aussi bien remplir deux jours de visites avec tant de choses!

    Pour le canard laqué, bien sûr Quanjude est « la chaîne » de restaurants qui propose de très bon canard. Mais le prix reste assez cher. Une amie m’a dit qu’il existe d’autres restaurants qui font très bien le canard laqué, souvent ce sont des anciens chefs de Quandjude qui sont partis à cause du salaire qui est relativement bas (Quanjude est une société étatique). Il faut donc connaître les bonnes adresses des restaurants, ainsi on peut déguster le canard laqué à un prix plus abordable.

  3. Je dois repartir en Chine sans doute cette année, ou peut-être au printemps 2012. Mais je retrouve chez toi tout le plaisir d’instants vécus là-bas l’année dernière. Les Hutongs de Pékin, j’ai vraiment aimé surtout lorsque je me suis éloignée des ruelles trop touristiques. Mais il paraît que tout change si vite dans ce vaste pays…

    As-tu eu l’occasion de te rendre du côté de la province de Shangri-La à l’Ouest du Yunnan ? J’en garde un tel souvenir émerveillé que je veux y retourner.

  4. Le changement a grande allure est vraiment une specialite chinoise, et la disparition des hutongs une de ses meilleures illustrations: tu ne retrouveras sans doute pas tout a fait la meme ville…
    Et non je ne connais pas Shangri-la, la Chine est si grande, on ne pourrait passer une vie qu’a la decouvrir!

  5. Oui j’aurai conseillé également le même parcours pour visiter Pékin en 48 heures! J’aurai simplement ajouter le Palais d’Ete qui me semble indispensable à visiter lorqu’on souhaite découvrir une partie de l’histoire de la Chine et de Pékin!

  6. Qualifiés de « Bulles pékinoises » (Métro), de « Portrait d’un Pékin en voie de disparition » (L’express) et comparés au travail d’Antonioni (Technikart), RUES DE PEKIN ressort en DVD le 6 mai 2014.
    Découvrez ce documentaire de Pablo Tréhin-Marçot réalisé ava,t l’ouverture des jeux olympiques de 2008.
    La réédition du DVD se fait en association entre Le Laboratoire du Cinéma (éditeur) et Arcadès (distributeur), et en partenariat avec l’hebdomadaire Courrier International, les sites Rue 89 et Chine Informations, ainsi que la plateforme Dailymotion sur laquelle la web-série est toujours disponible.

Laisser un commentaire