Denis, un homme extra-ordinaire (et chauffeur-guide en Irlande)
Oct 28, 2013 EuropeIrlande 10

Denis c’est le genre d’hommes qui surprend.
Le genre à vous faire prendre du bon temps là où vous ne vous y attendez pas.
Le genre à vous faire aimer les voyages organisés. Si, si, si, vous avez bien lu ces lignes.

Wicklow Mountains, près de Dublin

Comme vous le savez, j’ai découvert il y a peu l’Irlande dans le cadre du TBEX. J’ai été invitée par différents professionnels du tourisme à prendre part à leur activité. Me voici donc en train de m’inscrire pour un « Wild Wicklow Tour ». Je ne lis pas les conditions en détail. Et je réalise le jour J que je vais être coincée toute la journée dans un bus à touristes. Arg. Première fois de ma vie ! Peu importe, je suis devant la grosse bête ferrée, la journée commence et je me suis engagée. Je gravis les trois marches, la motivation en berne.

A tort.
Un immense sourire et une poignée de mains avenante m’accueillent.

Je m’assoie. Denis prend le micro. Il me prend à partie, m’appelant « Miss France ». Des presque-papillons dans le ventre et une remontée de quelques souvenirs de la fameuse émission de TF1 qui, je l’avoue, a dû me faire rêver un peu il y a bien bien longtemps. Denis prend donc le micro. Je réalise au bout de quelques minutes que le préfixe de Miss ne m’est pas réservé. Il donne du Mister Germany & du Miss Denmark en veux-tu en voilà… Sa manière à lui d’intégrer son public et de mener la conversation. Je comprends rapidement qu’il est loin d’être lourdingue comme j’ai pu le craindre avant de poser mon fessier sur les sièges. Denis est non seulement chauffeur, mais aussi « ambianceur », au meilleur sens de ce néologisme, et guide…

Denis est doté d’une culture fine, c’est un homme érudit. Passionné, il aime partager ses connaissances. Une bretelle d’autoroute nous fait passer devant le siège d’un quelconque équipementier informatique ? L’occasion d’expliquer que Dublin se veut être la nouvelle Sillicon valley de l’Europe. Une route dans la campagne dublinoise croise une prestigieuse école internationale ? Et voilà que Denis nous raconte les souvenirs d’échanges linguistiques de sa jeunesse. Nous partons pour de belles minutes sur la côte irlandaise occidentale dans une pension de famille… gaélique !

Et toute la journée se passe ainsi : entre les aimables et pertinents commentaires de notre hôte. Géologiques, politiques, linguistiques, inter-culturelles, ses remarques seront variées, fondées, en un mot passionnantes. Attentif et prévenant, il a toute la journée un mot aimable pour chacun. Plus qu’un chauffeur ou un guide, j’ai l’impression que la personne face à moi me fait entrer dans un monde neuf, dans son monde… le tout avec pour sublime décor les Wicklow Mountains, qu’il connait comme sa poche et dont il partage avec nous les meilleurs morceaux. Dans les limites que peut représenter un bus 56 places…

Un immense merci à Denis, qui a fait de son métier une passion. Et d’un banal tour touristique, une journée de joies et de découvertes.

Le site de son entreprise familiale: le Wild Wicklow Tours.

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

10 comments on “Denis, un homme extra-ordinaire (et chauffeur-guide en Irlande)

  1. Le guide a une place très importante dans l’impact et le plaisir à faire un tour. Comme toi, je ne suis pas une fana des tours organisés, mais lorsqu’il s’agit de visiter des lieux historiques (ruines archéologiques par exemple), j’aime avoir un guide pour entrer dans l’histoire et la culture de l’endroit et surtout pouvoir poser mes innombrables questions ! Mais je suis souvent déçue de la qualité des informations et aussi de la manière dont le guide prend ou pas son travail à cœur et avec bonne humeur.

    En te lisant, je me suis souvenue d’un guide – archéologue que j’ai eu dans le Nord du Pérou, et j’ai tellement aimer voyager avec lui le temps d’une demi-journée que je me suis réinscrite pour un second tour en le demandant spécifiquement : un bon guide, ça change tout ! 😉

  2. Ping : Travel Blog Exchange: TBEX Bids Farewell to Dublin - TBEX
  3. Vous êtes donc tombé sur un guide formidable ! Quelle chance, quand je pense à celui sur lequel je suis tombé en Égypte, je n’ai plus eu envie de prendre guide lors de mes suivants voyages… Mais de toute façon je ne suis pas vraiment fan des tours organisés.
    Très bonne expérience de votre part en tout cas, merci pour ce partage !

Laisser un commentaire