Voyagez différemment: testez le tourisme expérimental !
Fév 27, 2012 Voyaaages ! 10

Latourex, voyage expérimental… ces mots vous parlent-ils ?
Si non, il est urgent de vous mettre à la page !
Le tourisme expérimental a été créé par Joël Henry et son Latourex, Laboratoire de tourisme expérimental, comme une nouvelle manière plus ludique, d’envisager le tourisme, à savoir utiliser pour concevoir et réaliser des voyages des contraintes volontaires.

D’après son fondateur:

Le tourisme expérimental échappe à la définition. Il peut cependant être approximativement défini comme une façon amusante de voyager, pour laquelle la méthodologie du voyage est claire mais la destination parfois inconnue. Toutes les destinations – de l’îlot de circulation à l’îlot tropical et de la piste de ski à la piste cyclable – sont égales face au tourisme expérimental. Il peut se pratiquer à domicile comme à l’étranger et ne requiert pas de réserves financières importantes. Il ne peut en revanche se concevoir sans un esprit aventureux.

Je suis tombée sur le Guide du Tourisme Expérimental il y a quelques années, et depuis, ma façon de voyager en a été influencée. Cela ne veut pas dire que je pratique systématiquement ce mode de voyage, mais disons, que quand je pourrai m’ennuyer ou quand je suis seule et que j’ai envie de sortir des sentiers battus, je m’y prête avec plaisir.

Par exemple, il y a quelques années, quand j’étais à Kanding, je me suis décidée à suivre quelqu’un pour voir où cela me mènerait. Ce qui est décrit par le Latourex comme l’expérience Comme son ombre, à savoir: Filer discrètement, sans les quitter d’une semelle, des amis partis en voyage. Les photographier souvent au téléobjectif. Organiser à leur retour une soirée diapos surprise : le making of de leurs vacances. Pour plus de confort, il est possible de limiter l’expérience à une excursion d’une journée ou à une simple sortie.
Remarque : Cette expérience étant assez difficile à réaliser pour des amateurs, Joël Henry suggère qu’il est également possible de suivre une personne prise au hasard dans la rue pour voir jusqu’où cela mène.
J’ai pris la version amateur et me suis retrouvée au fond d’une vallée à observer des paysans chinois mener paisiblement leur vie…

Une autre fois, en Thaïlande à Ayutthaya l’été dernier, j’ai testé l’expérience 40, Voyage au bout de la ligne et j’ai pris un bus au hasard, jusqu’au bout de la ligne. La méthode est la suivante : Prendre un train de banlieue et descendre à son terminus. À défaut, avoir recours à un autre mode de transport. Dormir si possible sur place pour avoir le temps d’explorer le lieu d’arrivée.
Bon, dans ce cas précis, j’ai du m’arrêter avant, car j’avais un train de retour le soir. Donc au bout de 40 minutes dans la campagne, je suis descendue et j’ai emprunté un petit chemin qui avait l’air de mener à un village. Au bout d’un moment, je tombe sur une espèce d’effervescence dans ce village, comme si une fête se préparait. Je me balade un peu, avant de me rendre compte qu’il s’agit d’un enterrement. Et que les enterrements en Thaïlande sont gais, colorés et que personne n’avait l’air de trouver ma présence indécente. Je me suis calée dans un coin un peu reculé pour observer cela, avant de prendre le bus d’en l’autre sens…

Vous aussi, vous voulez vous y mettre?
Le tourisme expérimental a son guide papier, il est vraiment très agréable à manier, je l’ai à mon chevet en ce moment et il ne cesse de m’inspirer pour mes prochaines excursions.
A commander sur Amazon!
Cette pratique se trouve aussi sur internet avec un site dédié très bien fait…

***

Et s’il fallait encore vous donner envie, je vous livre ici trois des vidéos disponibles sur vimeo, qui retracent quelques unes des expériences faites par le Latourex. Dépaysement garanti !

 

Connaissiez-vous le tourisme expérimental? Avez-vous déjà essayé? N’hésitez pas à partager ici vos expériences à ce propos !

10 comments on “Voyagez différemment: testez le tourisme expérimental !

  1. J’aime beaucoup le concept et on est sans doute beaucoup à se reconnaître dedans… Mais jouer de ces contraintes sur une durée donnée, en avoir conscience et le partager, et surtout aller à fond dans la démarche, c’est sans doute là le « plus » de ce monsieur. En tout cas, l’univers est génial 🙂

  2. Sympa comme concept. J’aime bien le côté avancer sans savoir où l’on va et ce qui nous attend. Je n’ai jamais vraiment testé en voyage, mais plutôt en randonnée : j’adore prendre des chemins dont je ne connais pas la destination. C’est souvent l’occasion d’agréables surprises.

  3. Je pratique aussi de temps en temps, mais j’ignorai que quelqu’un avait théorisé cela !
    A Sarajevo, j’ai voulu prendre un bus au hasard, et voir jusqu’où il allait : manque de bol, il n’y avait pas de terminus, juste une boucle !
    J’en ai pis un autre le lendemain, et je suis descendue en route, quand j’ai trouvé l’arrêt « sympa »…

    Par contre, je trouve bizarre l’idée d’aller suivre des amis. Il explique un peu comment faire ? En pratique, suivre quelqu’un qu’on ne connait pas sur quelques heures c’est faisable, mais des amis qui vont monter dans des bus, déjeuner, dormir, etc.. Et accessoirement, j’hésite entre deux réactions possibles : « t’es con de pas être venu avec nous » et « mon dieu t’es tordu » !

  4. @ Oreille: l’idée c’est de ne pas se faire voir (au moins au départ…). Tordu, c’est une réaction qu’on peut souvent avoir en testant ce mode de tourisme je pense 🙂

  5. Salut Ye Lili!

    C’est un concept vraiment original! Perso, je ne l’ai jamais vraiment fait mais j’ai une amie qui a passé un an en Suisse et avec des amis elle prenait souvent un train au hasard, le moins cher et celui qui part tout de suite, puis elle partait pour la fin de semaine!

    Prochain voyage, j’essaie!

  6. Concept sympa à tester! Première fois fois que j’entends ces termes!

    Quand on est un aventurière en quête de nouvelle sensation, c’est très plaisant!

  7. Il m’est arrivé de me laisser « emporter » ou de me perdre volontairement pour découvrir des lieux inconnus dans ma propre ville, mais jamais d’aller jusqu’au bout de cette idée ou de suivre des gens. J’aime beaucoup ce concept, je prends note !

  8. @ Voyages Pérou: j’aime bien l’idée de prendre un train au hasard, et jusqu’au bout de la ligne notamment… pas souvent fait mais ça vaut le détour !

    @ tanned: je suis tout à fait d’accord avec toi!

    @ LaNe: ça vaut le coût d’y penser avant car du coup on va encore plus à fond dans le concept, et donc dans le jeu 🙂

  9. Pas bien compris le concept mais ça me semble assez drôle ! Je testerai le fait de prendre une ligne d’rer jusqu’à son terminus. Pas cher et ça ressemble aux staycations

Répondre à Arnaud Annuler la réponse.