Que faire à Vancouver? Quelques activités testées et approuvées!
Août 26, 2014 CanadaVoyaaages ! No responses

Après ma découverte pour beaucoup gustative de la Vallée de l’Okanagan, me voici à nouveau à Vancouver pour quelques jours. La ville offre de nombreuses et sympathiques expériences.
Retour sur des activités qui vous permettront de passer quelques belles journées à Vancouver…

Que faire à Vancouver?

Stanley parc, encore

A Vancouver, on peut se balader, se re-balader et se re-re-balader à Stanley Park, sans jamais se lasser.
On y découvre par exemple la collection de « pôles » amérindiens. Coup de cœur absolu pour cet art, qui me touche une nouvelle fois.
On part ensuite à la recherche de sentiers cachés dans le parc. Daniel, un amoureux de la nature rencontré il y a peu, m’a bien spécifié où me balader. Au nord du Lost Lagoon. La forêt du parc est une forêt primaire et c’est par là qu’on peut voir des arbres anciens… Le nez au vent et l’oreille attentive je m’y balade. Etrange d’entendre à oreille droite le bruit d’une trois-voies et à oreille gauche l’harmonie subtile de nombreux oiseaux s’époumonant…
Le temps file, le parc est grand, on se rend déjà à sa prochaine escale la délicieuse Fish House, au cœur du parc. Je suis surprise d’y déjeuner pour un excellent poisson, tout à fait abordable, dans une belle maison ancienne.

Que faire à Vancouver?

Que faire à Vancouver?

Au nord de Vancouver…

A Vancouver North, la ville se fait nature. Je pars pour Grouse Mountain, réputée pour sa sublime vue sur la ville… dont je ne verrai rien : une belle purée de poids s’est installée au fur et à mesure que je monte en altitude. J’arrive à voir tout de même « mon » premier grizzli, qui bien qu’en captivité est impressionnant ! Je côtoie aussi de superbes oiseaux. Trop peu de visibilité, ils ne feront pas leur « show » aujourd’hui, tant mieux, on me présente les majestueux rapaces à un pas de moi, je peux les voir d’aussi près que jamais…

Que faire à Vancouver?

Que faire à Vancouver?

Que faire à Vancouver?

Tout près se trouve le Capilano Suspension Bridge Park, Cap Bridge pour les intimes. C’est une attraction à mi-chemin entre le parc naturel & le parc historique.

J’y arpente un pont suspendu au-dessus d’un canyon et je dois bien le dire : je n’ai pas le pied marin. Ca tangue trop pour moi… Je préfère le Cliffwalk, ce chemin qui longe la falaise, là aussi à plusieurs mètres de hauteur, mais au moins le sol est « dur » ou encore le chemin fait de sept (courts) ponts suspendus permettant de se balader au cœur des arbres. On y voit bien la vie en vert. Je me frotte à un arbre de 1.300 ans ! Energisant !

Que faire à Vancouver?

Que faire à Vancouver?La surprise m’attend ici là où je ne l’attends pas. Alex m’offre une excellente visite guidée sur la partie amérindienne du site. J’apprends que la Colombie Britannique a compté des centaines de nations amérindiennes et plus de 30 langues, et à la fin du 18ème siècle, la Colombie Britannique était la région au monde comptant le plus de langues, rien que ça !
Les 12 nations vivant sur la côte Ouest avaient toutes en commun l’utilisation du cèdre de l’Ouest. Appréciée pour ses vertus (résistant à l’eau et aux maladies) le cèdre de l’Ouest servait à tout – construire les maisons, les paniers, mais aussi les pôles ou les langes de bébé… Et je revois ici de nouveaux « totems pôles » qu’il est juste d’appeler « story poles » car ils racontent des histoires comme je le sais maintenant. J’apprends qu’elles se lisent de bas en haut.

Alex me raconte la belle histoire de comment « corbeau vole la lumière », que je vous engage à lire ici !

Que faire à Vancouver?

Survoler le Canada !

Fly Over Canada permet littéralement de survoler le Canada. J’ai cru être aux côtés des cameramen, comme si j’avais moi même pris des images du Canada vu du ciel (à la Yann Arthus-Bertrand)… Les images qu’on nous offre donne soit envie de s’expatrier au Canada soit de passer des semaines et des semaines à le découvrir. Inspirant !

Côté papilles

Je vous conseille une excellente adresse, le Parker. Un restaurant « beautifully » végétarien, comme l’équipe le le nomme joliment, et surtout un restaurant qui a tout compris. La nourriture, préparée sous les yeux des convives, est excellentissime. Fraîche et de saison, cela va de soi, mais aussi raffinée, copieuse et délicieusement dressée.
Deux cerises sur le gâteau : tous les déchets sont recyclés et certains plats participent à Meal Share, excellente initiative qui offre un repas pour chaque plat de ce type acheté !
A consommer sans modération…

Au Parker

Aux gourmands, je conseillerai aussi le « Vancouver Food Tour’s Modern Chinatown Tour ».
Récit de mon expérience…
Je ne me renseigne pas trop avant de partir. Je sais que le Chinatown de Vancouver n’est plus si chinois que ça, mais je suppose découvrir quelques restaurants shanghaiens ou sichuanais cachés. Il n’en est rien. Carlos, guide et chef de cette petite entreprise, m’emmène dans les derniers endroits ouverts dans Chinatown qui sont tout… sauf chinois ! La première escale m’emmène en Jamaïque. Un délice de nourriture caribéenne, que je n’ai finalement pas tant découvert que ça lors de mon escale maritime de février.
Coup de cœur pour les « patties », sorte de samoussa local!
Nous partons ensuite en Allemagne : à quelques mètres de là nous attend en effet une CurryWürst revisitée, c’est à dire, version bison ! Yummi, je dois le dire, et même meilleure que celles mangées pendant ma jeunesse estudiantine allemande.
Les deux étapes suivantes sont américaines. Quelques bouchées salées dans une ambiance post-taxidermiste (je dois dire que les têtes d’animaux au mur me surprennent), suivies à quelques « blocs » de là d’une délicieuse assiette de dessert. Je tombe raide pour leur gâteau à la banane et pour leur cocktail au Gin-citron-basilic, alors que le Gin est habituellement loin d’être ma tasse de thé.
Ainsi se termine ce food tour, me laissant repue et conquise !

Se faire plaisir avec un bel hôtel

L’hôtel Listel est une belle adresse, au coeur de Vancouver, que je conseille à ceux qui veulent s’offrir une petite folie ! Les chambres sont spacieuses et superbement décorées, avec notamment de l’art amérindien. La culture est ici très importante: l’équipe de l’hôtel a co-édité un recueil de nouvelles sur Vancouver ! Je suis en train de le lire, mais les premières pages m’ont juste ravie.
Par ailleurs le Listel est engagé pour l’environnement : il ne produit aucun déchet (c’est donc possible !)…
Clin d’oeil sympa: sur le tapis à l’entrée est écrit une de mes citations préférées, de notre Proust national :

Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.

The Listel Hotel

Vous ai-je déjà dit à quel point Vancouver était surprenante ?

Retrouvez les articles de mes 4 semaines en Colombie Britannique (le premier est celui tout en bas!).

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

Laisser un commentaire