En cette fin d’année 2013, je pars à la découverte de Zagreb. Zagreb? la capitale de la Croatie voyons! Souvent ignorée des touristes et voyageurs qui lui préfèrent la côte adriatique, Zagreb est une ville qui gagne à être connue. Je partage avec vous mon journal de bord, en espérant qu’à votre tour vous aurez la curiosité d’y passer quelques jours !

Zagreb

Zagreb, journal de bord, jour 1

Dès les premières heures, je l’ai senti. J’ai su que Zagreb allait me plaire. Est-ce lié à la météo clémente en ce mois de décembre ? ou du moins ensoleillée (il faisait tout de même -2° en soirée) ? Est-ce la sympathie de mon chauffeur, son premier sourire et sa franche spontanéité dans notre discussion sur la vie d’aujourd’hui en Croatie ? Est-ce le professionnalisme teinté d’une grande sympathie de ma guide ? Ou est-ce tout simplement la ville en elle-même ?

J’arrive à Zagreb par un beau vendredi d’hiver. L’air me semble plus léger qu’en France, peut-être car Paris connaît ces jours-ci des pics de pollution… Que sais-je de Zagreb avant de venir ici ? pas grand chose, je dois bien l’avouer. Capitale de la Croatie, située en ses terres et non sur sa célèbre côte, où j’ai d’ailleurs eu la chance de me rendre lors d’un voyage universitaire, il y a 9 ans déjà… Donc Zagreb. Hum je sèche. Déjà la lecture de l’excellent guide des Editions Nomades me met en appétit. J’en retiens que les Zagrebois aiment les cafés et goûtent une vie culturelle animée. Chouette ! Je n’en lis pas beaucoup plus pour ne pas trop déflorer la découverte. Un trop rare plaisir d’avoir un imaginaire vierge avant de partir pour l’inconnu…

Je commence à découvrir les rues de Zagreb vers 15h30. J’ai une demie heure devant moi avant de rejoindre ma guide. Je me dirige vers la cathédrale. On la voit de loin. Les rues sont bercées d’une douce lumière orangée. L’ambiance est calme. Pas de haut building, pas trop de circulation. Pas l’habituel vacarme urbain. Les façades sont elles aussi orangées. Je décèle une douceur de vivre. Je reviens déjà sur mes pas pour rejoindre ma guide.

Zagreb

Zagreb

Martina m’accueille d’un immense sourire et d’un serrage de main ferme et franc, comme je l’aime. « Ce soir nous nous baladerons dans la ville basse, essentiellement construite après 1850. Nous gardons l’autre partie pour demain. »

Commence alors la découverte de cette superbe cité… Nous passons par « la » place. « Pas besoin de préciser son nom, si un Zagrebois te donne rendez-vous sur une place ce sera celle-ci. » Je suis épatée par les façades de la ville : l’influence austro-hongroise est flagrante. On pourrait être à Vienne ou à Budapest. Martina m’explique l’évolution de Zagreb depuis les années 1850. Une fois le train arrivé ici (depuis l’Empire austro-hongrois donc), la ville s’est développée et est devenue le dernier bastion luttant contre l’influence ottomane… Les façades n’ont pas été entretenues pendant l’époque yougoslave et sont rénovées peu à peu. Elles n’en dégagent pas moins un charme fou.

Zagreb

Zagreb

Zagreb

On continue la balade de place en place, ou de marché de Noël en marché de Noël devrai-je dire. L’Avent est particulièrement célébré à Zagreb… dans une ambiance très bon enfant. Mais la meilleure découverte de cette première soirée en capitale croate reste que les Zagrebois adorent boire des verres en terrasse. Incroyable de voir tant d’animation en cette fraîche soirée. L’ambiance y est exquise…

Nous prenons ensuite un funiculaire pour atteindre Schlossmartre – influence de Montmartre oblige ( ! ) – pour nous rendre dans une des meilleures tables de la ville, selon Martina, le Pod Gričkim Topom. Table pourtant totalement abordable pour nos bourses françaises. Je m’y régale d’un velouté de cèpe, d’une fricassée de calamars et d’une crème de marron. Gourmands, vous n’y serez pas déçus…

Je rebrousse ensuite chemin jusqu’à l’hôtel. La nuit est fraîche, je ne suis pas assez couverte et désire me réserver une belle part de découverte pour demain !

Une bien belle journée se termine ainsi à Zagreb… Je suis définitivement sous le charme de la cité.

Zagreb

Zagreb

Zagreb

Zagreb

Zagreb

Connaissez-vous Zagreb? Si oui, quel fut votre avis sur la ville? Si non, auriez-vous envie d’y aller?
Laissez votre avis dans les commentaires, ils sont faits pour cela !

Plus d’infos sur Zagreb sur l’Office de Tourisme de la Croatie.

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

17 Responses to “Zagreb #1: à la découverte de la capitale croate”

  1. Tiphanya dit :

    Première étape de notre voyage, nous avons adoré nos premiers jours sur place avant de devoir faire face à un invité imprévu : le froid ! A peine 10° en septembre, pour une famille qui vise les 15° jusqu’à l’été prochain, nous n’avions rien dans nos bagages pour faire face.
    Mais j’ai beaucoup aimé le pub steampunk (22000milja), le chocolat chaud épais, randonner dans le parc de Medvegrad, sans oublier la communauté couchsurfing qui se réunit une fois par semaine et où j’ai passé de bons moments.

    • Ye Lili dit :

      Merci pour ton commentaire!
      Ah oui 10° en septembre, ça devait piquer, Tiphanya…
      Pour le coup, il faisait froid aussi en décembre, mais je m’y attendais.
      Je n’ai pas testé ce pub, mais beaucoup de cafés, je donne les adresses dans mes prochains articles.

  2. Go dit :

    Zagreb est l’une de mes prochaines destinations, d’où mon arrivée sur votre billet. Je me suis déjà préparé pour le froid et pour l’hébergement en revanche j’attends avec impatience vos adresses de cafés! Merci pour ce partage :)

    • Ye Lili dit :

      Bienvenue sur ce blog Go. Vous allez voir, Zagreb est vraiment chouette!
      Les adresses arrivent vite, encore un peu de patience !
      (et je vous conseille aussi un excellent petit guide, plein de bonnes adresses: Zagreb l’essentiel, aux Editions Nomades, j’en reparle aussi bientôt).

  3. Mélissa dit :

    Tes premières phrases m’ont interpellées… et c’est si vrai! Il y a des villes ou des pays où instantanément, on sait que l’on va s’y plaire. Un peu comme avec les gens.
    Zagreb a l’air charmante en tout cas!

  4. anna dit :

    Cette ville m’a beaucoup séduit lors de mon dernier voyage vers les pays de l’est, malgré le froid je me suis bien profiter. moi aussi je vous invite à la visiter.

  5. Mario dit :

    Tu décris très bien l’atmosphère charmante de cette ville que j’ai beaucoup aimée également. Je ne m’attendais pas à grand chose de cette ville, et bien que je n’y ai passé que 48 heures (avant de rejoindre la côte), Zagreb fut une belle surprise. J’y était en octobre et je crois que j’ai été un peu plus chanceux car bien que les soirées étaient froides, le jour c’était très agréable. Je parle bien-entendu de Zagreb, car sur la côte même à cette période c’est encore chaud. Dis-moi, as-tu remarqué comme les gens (surtout les hommes) sont grands ? Il paraît que c’est l’un des peuples d’Europe les plus grands.

    • Ye Lili dit :

      Bonjour Mario,
      merci pour ton compliment. Heureuse d’avoir réussi à décrire l’ambiance de cette ville qui me tient à coeur !
      Et non, je n’avais pas remarqué à quel point les Croates sont grands, mais maintenant que tu me le dis… peut-être en effet !

  6. Cindy dit :

    Comme je t’envie, j’aimerais tellement aller à Zagreb et en profiter pour faire un saut aux Lacs de Plitvice !! *_*

  7. Grain de Blé dit :

    merci pour cet article, le 1er je crois que je lis qui décris positivement Zagreb ! je vais aller lire la suite :)

  8. Marsu dit :

    Je me souviens encore de notre première journée dans la Capitale Croate. elle nous donnait une impression de froideur dans un premier temps puis au détour de promade en en a découvert le charme que nous n’oublirons pas.
    ce n’est pas la plus belle capitale européenne (on en a fait 17), mais on en garde un très bon souvenir.
    amicalement

Leave a Reply