Cet article bout en moi depuis plusieurs mois déjà.

Une histoire que j’aurais aimé partager ici depuis plus d’un an déjà. Une histoire que je me suis longtemps retenue de raconter aussi…

Un soupçon de superstition (et si parler de ce livre avant qu’il ne soit imprimé me portait la poisse ?) et  le goût de parler de choses concrètes plutôt que de projets m’ont fait tenir ma langue jusqu’à ce jour, où mon guide est disponible dans toutes les bonnes librairies de France.

Aujourd’hui je peux l’écrire :

Je suis l’auteure du Guide Vert Week-end Toulouse.

Quel bonheur de voir cette phrase inscrite noir sur blanc en ces colonnes… s’il existait une option feu d’artifice sur mon éditeur de blog, je l’activerai!

C’est donc une toute première pour moi et ce fut une belle aventure… Lisez donc ce qui suit et vous comprendrez !

guide-michelin

En ce lundi de décembre 2012, je reçois un email intitulé « Le Guide Vert (Michelin) : mission d’auteur sur Toulouse ». L’expéditeur, qui s’avère être une éditrice chez Michelin, lit mon blog depuis plusieurs mois, réalise ce jour que je suis toulousaine et « Cela tombe bien car elle est justement à la recherche d’un auteur pour la création en 2013 d’un guide week-end sur cette ville. Elle voudrait savoir si je serai intéressée par ce genre de mission.  »

Je me pince, relis l’email et m’empresse de répondre.
Echange d’emails, entretien téléphonique avec l’éditrice, entretien physique avec la directrice de collection, tests d’écriture. Puis, quelques semaines plus tard, il y a exactement un an à l’heure où j’écris ces lignes, tombe le couperet : j’ai « brillamment » passé le test d’écriture et suis officiellement auteure pour le Guide Vert Michelin.
Bonheur.

Ma vie personnelle évolue: j’avais au départ prévu de réaliser cette mission sur de longs week-ends à côté de mon travail d’antan, ce sera finalement entre mes deux jobs, avant de commencer mon nouveau (et passionnant) poste. Au mois d’avril, je dispose de trois semaines pour faire le plus gros du travail. Ce travail sera prolongé pendant quelques week-ends printaniers.

Être auteur de guides de voyages…

… nécessite des qualités (vraiment) variées: la curiosité, la sociabilité, la gourmandise, la passion de l’écriture, l’esprit de synthèse, la forme physique et l’exigence.

Je mets tout mon coeur, toute ma passion dans les lignes que je rends. Je mesure l’ampleur de la tâche et l’exigence de la mission. J’ai peur de ne pas être à la hauteur. Je suis heureusement aidée d’une excellente éditrice et d’une non moins excellente relectrice. Ces deux jeunes femmes me poussent comme je l’ai rarement été. Elles défient nombre de mes affirmations, me demandent des preuves, des vérifications, des détails. C’est exténuant et passionnant.

Je suis enchantée par l’expérience. Mon écriture en sort enrichie, précise et aiguisée.
Je suis exténuée et ravie.

J’espère que les lecteurs aimeront ce guide.
J’espère que vous l’aimerez.

N’hésitez pas à partager votre avis à ce propos, et à me poser toutes les questions que vous souhaitez sur cette réjouissante étape de ma vie !

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

59 Responses to “Ecrire un Guide Michelin – un rêve, une réalité !”

  1. Milles bravos! Il y aura des tas d’autres projets/rêves qui deviendront réalités sous peu j’en suis certaine!

  2. tanned dit :

    Bravo, sympa ce genre de projet même si je ne suis jamais à Toulouse.

  3. EMI dit :

    Mon rêve !!!!! Est-ce que tu crois que je peux postuler ?? :)

  4. Anne-Laure dit :

    Félicitations! C’est beau quand un rêve devient réalité. Il y a quelque chose de fastidieux dans l’écriture…

  5. Happy Us dit :

    Félicitations à toi! Ça doit être une expérience très enrichissante et fabuleuse! Encore bravo

  6. Cécile dit :

    FELICITATIONS ! Une superbe manière d’être récompensée de son travail ! Bravo !

  7. fixy dit :

    Bravo bravo nous sommes fiers de toi
    2 admirateurs toulousains et FIXY

  8. Tiphanya dit :

    Je suis comme EMI, je rêve de ce genre de métier (et malgré la réalité dure). Félicitation en tout cas. Les blogs peuvent nous mener bien plus loin que nous ne le pensions !

    • Ye Lili dit :

      Merci !
      Ca c’est clair qu’un blog peut mener loin. Un seul conseil : ne négligez jamais la qualité de vos écrits, photos etc. sur un blog, ça peut en effet mener loin :)

  9. Un travail de longue haleine qui a fini par aboutir, cela te fait non seulement une bonne expérience mais aussi une sacré marque de reconnaissance …

    Encore bravo ! :-)

  10. Catherine dit :

    Bravo j’ai maintenant le guide qu’il faut pour mon prochain séjour. Tu vas peut-être me faire aimer Toulouse ;))

  11. Rattana dit :

    Félicitations à toi, tu as vécu une expérience très enrichissante sans aucun doute :)

  12. DainahD dit :

    Félicitations ! Je suis curieuse de découvrir ce qui se cache dans ce guide :)

  13. Sophie Dauwe dit :

    Félicitation, ce doit être un tel plaisir que d’écrire sur votre ville rose, si belle, si enjôleuse. Cela nous est arrivé comme vous et nous partagels ce grand bonheur…

  14. Toutes mes félicitations !!! bravo à toi !!! Ça a du être une formidable aventure/expérience.

  15. Alain dit :

    Toutes mes félicitations ! Se voir confier la rédaction d’un guide de tourisme, c’est à la fois un aboutissement et un début. On te souhaite d’en faire beaucoup d’autres et, promis, notre prochaine visite à Toulouse sera guidée par ce petit livre vert.

  16. Chris dit :

    J’avais déjà vu la news ce matin sur G+, mais c’est encore mieux de lire l’article pour en savoir plus. Encore félicitations pour la rédaction de ce guide. D’une certaine manière, c’est une forme d’accomplissement pour un blogueurs voyage que de se voir offrir l’opportunité d’écrire un guide de voyage !

  17. Ye Lili dit :

    Mille mercis à tous pour vos commentaires et encouragements !
    Je réponds individuellement très vite !
    Mais ça me touche, beaucoup, beaucoup !
    <3 <3 <3 <3 <3

  18. Chrissand dit :

    Félicitations!

    Si je dois visiter Toulouse, je prendrai sans hésitation le guide michelin vu que j’adore ton style d’écriture!

  19. Marie-Ange dit :

    Bravo Aurélie !

    Tu m’en avais parlé lors de notre déjeuner à Paris en décembre, mais j’imagine ton émotion lorsque l’éditeur a confirmé la sortie en libration. Une belle étape supplémentaire, je suis heureuse pour toi. Je suis certaine qu’à travers tes mots tu as su faire passer ton amour pour cette belle ville rose qu’est Toulouse.

    Un jour peut-être viendras-tu faire un beau Michelin à propos de l’île de Lombok ?… :-)

    • Ye Lili dit :

      Merci marie-Ange pour tes encouragements, ton regard compte pour moi. D’ailleurs, si jamais tu le lisais n’hésite pas à me faire un retour :)
      Et OUI avec grand plaisir pour en créer un sur Lombok ;)

  20. Sirhom dit :

    Alors c’est toi madame Michelin !
    Une autre personnalité que tu nous avait caché,
    une annonce que tu as eu la pudeur et l’humilité de faire passer après
    l’anti-guide de Noyoux:)
    Félicitation et merci !
    Personnellement, cela me rappelle combien Toulouse est loin à présent. Combien la cuisine française me manque parfois.

    • Ye Lili dit :

      Merci Sirhom…
      Alors oui je suis une (des nombreuses) Madame (ou Monsieur) Michelin. Et oui, mieux vaut garder la tête froide malgré tout et passer après l’anti-guides, permet de garder les pieds sur terre…

  21. Marie dit :

    Félicitations ! C’est un vrai accomplissement ce guide ! On saura où se renseigner pour une future escapade toulousaine maintenant :)

  22. Waou! Bravo! Quelle aventure! Je t’envoie toutes mes félicitations, je ne peux qu’imaginer ta joie et ta fierté! Bien mérité car tu as une très belle plume.

  23. Delphine dit :

    Bravo à toi ! Ca doit être une expérience tellement géniale et enrichissante. Le premier guide d’une longue lignée, je te le souhaite !!

  24. Sido dit :

    Bravo ! Il ne me reste plus qu’à aller y passer un WE , ton guide dans la poche ! Après y avoir vécu il y a …Mmmm… 18ans maintenant, ce serait un super séjour !

  25. Mathilde dit :

    Félicitations !
    Moi aussi je suis auteure Michelin depuis peu :) contactée de la même façon par mon blog (j’avais du mal à croire à l’email au départ…), je n’ai pas travaillé avec la même personne puisque l’éditeur est un homme. J’ai aussi beaucoup aimé le travail avec lui ainsi que la relectrice. Le guide sur lequel j’ai travaillé sort aussi cette semaine, c’est celui sur la Nouvelle Angleterre !
    A bientôt,

  26. Anick-Marie dit :

    Je le savais ! J’ai bien hâte de le feuilleter, ça sera parfait comme lecture lors de mon séjour en Dordogne, il faudra bien que j’aille à Toulouse à ce moment de toute façon !

  27. Nathalie dit :

    Bravo Ye Lili !
    Lorsque je lirai ce guide Michelin, je penserai à ton blog si inspirant et qui prouve qu’avec passion, il n’y a que du bon.
    Félicitations !

  28. Valérie dit :

    Waouw félicitations!!

  29. Sandra dit :

    Bravo, belle expérience !

  30. Annie dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterais candidater comme rédactrice d’un guide vert, est ce que tu pourrais m’en dire plus peut être par email ?

    Merci

  31. […] de Curieuse Voyageuse, qui revient sur ses émotions lors de l’écriture du guide Michelin […]

Leave a Reply