Samedi à la chinoise à Chengdu
Avr 10, 2009 Voyages en Chine No responses

Voyage de mars 2006

Au cours de ce deuxième voyage en Chine, j’avais très envie de « vivre à la chinoise » et surtout de partager des moments avec des Chinois. J’ai eu la chance d’être invitée par les parents d’une amie chinoise vivant en France à passer un week-end à Chengdu en leur compagnie.

J’arrive le vendredi soir chez la maman de mon amie chinoise. Je suis accueillie directement pour aller au resto, dès 18h30. Nous avons un peu de mal à se comprendre car je n’apprends le chinois que depuis un an en France et ils ne parlent pas anglais. Pas de mal aise pour autant, on échange quelques phrases timides et la communication se détend au fur et à mesure que le plaisir du ventre augmente…

On sort ensuite se balader dans le quartier, nous sommes ici à quelques kilomètres du centre de Chengdu. J’en prends alors plein les mirettes : danses à tous les carrefours de la rue, mais aussi taï-chi, roller. Mes oreilles sont aussi ravies car tout cela se fait en musique, avec des baffles saturées montées sur des vélos à 3 roues.

chengdu-nuit

L’appartement situé dans l’école (la maman est professeur) est agréable, et surtout aéré. A Chengdu, il n’y a pas de chauffage, le climat étant assez doux toute l’année, et les fenêtres restent ouvertes (il fait autour de 10°C en ce mois de mars), jour comme nuit. La nuit sera donc fraîche et reposante.
Réveil avec douche et p’tit dej à la chinoise. Comprenez : lait, riz gluant en boulettes salées ou sucrées, oeuf et poireaux, je refuse ces derniers, mon effort d’intégration atteint là ses limites!

Nous partons ensuite pour un massage, dans ce qui se révèle être un cabinet d’acupuncture. 4 ou 5 personnes sont déjà là pour se faire masser, piquer ou soigner. Tout se passe dans une sale commune: je vois donc une mamie avec de l’arthrose, une jeune avec une cheville foulée, la maman se faire piquer pour mieux dormir. La notion d’intimité est encore à inventer…

J’ai ensuite rendez-vous avec une autre personne, un ami d’un autre amis chinois de France. Ce jeune homme est très sympa, on se comprend plutôt bien. Après m’avoir invitée à déjeuner, il me propose d’aller chez lui rencontrer sa femme et sa fille. C’est avec plaisir que j’accepte, et me voilà partie pour une superbe après-midi en terrasse: thé, cartes et mah jong… c’est comme cela que se passent les samedis après-midi ici dans une ambiance très détendue.

chengdu2

Le soir, je suis à nouveau invitée au restaurant par d’autres amis de cet ami…

Alors que je ne connaissais aucune de ces personnes quelques heures auparavant, ils ont tous été plus que prévenants à mon égard et vraiment très chaleureux.

Laisser un commentaire