Les prairies de Tagong
Avr 22, 2009 Voyages en Chine One response

Voyage de l’été 2006

tagong-vue

Me voici à Tagong, village situé à 4 heures de route de Kangding.

Les prairies de Tagong me faisaient rêver depuis mon précédent voyage dans le Sichuan. Cet endroit est à la hauteur de mes rêves et même au delà de mon imagination.

On est ici dans une sorte de far-west à la chinoise. Motos et chevaux comme moyen de transport, costumes traditionnels au lieu d’habits occidentaux. Le tibétain est plus parlé que le chinois mandarin, les montagnes sont à à perte de vue, des yaks, des tentes de bergers nomades ponctuent ce décor somptueux…

tagong

Quelques visages croisés sur la place principale de Tagong…

tagong-visage

tagong-visage2

One comment on “Les prairies de Tagong

  1. Bonjour,

    Je me présente: Estelle, de la revue littéraire en ligne l’Effeuillée.

    J’ai découvert ton blog et j’ai beaucoup aimé le ton et le style que tu y emploies : un regard sincère, ouvertement subjectif sur la Chine, qui sait aussi bien s’émerveiller que se révolter, mais toujours être curieux. En tant que responsable de la publication de récits de voyages pour notre revue, ton aventure m’intéresse : j’aimerais savoir si tu serais tentée par une publication en ligne, au cas où tu voudrais compacter tes expériences en un texte à proprement parler.

    L’Effeuillée est une revue un peu particulière : entièrement virtuelle (aucune édition papier n’existe), elle paraît tous les mois, envoyée sous la forme d’un fichier informatique à nos abonnés ou disponible sur le site Internet (www.leffeuillee.com). Cela, plus le fait que nos auteurs soient bénévoles et amateurs, en fait une tribune d’expression artistique pour ceux qui souhaitent se faire lire sans passer par les circuits normaux de l’édition.

    Concrètement, ce que je te propose consisterait en :

    – la publication en version intégrale sur notre site internet, dans la rubrique « le mot d’ailleurs » de ton récit de voyage s’il est sélectionné,
    – la publication dans l’un des numéros de l’Effeuillée d’un extrait de ce même récit.

    Les récits que nous publions peuvent être de toute longueur et de toute forme (illustrés ou non, avec photos ou sans, type de narration libre, etc…) : nous ne fixons aucune limite à la créativité baroudeuse! Saches que si tu es publiée, il te faudra signer un contrat pour protéger tes droits (que nous te fournirons), ainsi que nous fournir un portrait « chinois » du type de ceux que tu peux déjà voir sur notre site internet, afin de mieux te faire connaître de nos lecteurs.

    Si une publication dans notre revue t’intéresse, et spécialement pour cette rubrique qui saura mettre en valeur les récits de voyage comme il se doit, pourrais-tu m’envoyer un texte? Je me ferai un plaisir de le lire et de le proposer à mes camarades de lettres…

    En espérant avoir bientôt de tes nouvelles, et en restant à ta disposition pour toute question à laquelle je n’aurais pas encore répondu,

    Estelle

Laisser un commentaire