Rêve de dunes #2 La rencontre avec le désert tunisien
Nov 29, 2012 AfriqueTunisie 14

*Jeudi

Ecrire sur le désert face à la mer, depuis mon confortable hôtel à Djerba.
Je profite à fond de notre road-trip tunisien composé d’activités aussi agréables, dépaysantes et inattendues les unes que les autres.
Destination « cheap » m’écrivait une lectrice hier. L’ONTT et la SNCM sont exactement en train de me démontrer le contraire…
Retour sur ces deux dernières journées.

Cap sur le désert en ce mardi matin. Nous traversons un immense lac salé et asséché. Très photogénique en plus d’être aussi vaste que beau.

Nous arrivons enfin dans le désert. Ou plus précisément à Douz, oasis et portes dudit désert. Ma première balade s’y fera à dos de dromadaire.
Curieux animal doué d’une extraordinaire génuflexion. D’un sale caractère aussi ai-je lu dans mon guide.
J’aime le rythme nonchalant de son pas, sa face narquoise et sympathique à la fois ainsi que sa manière de se frotter à son voisin (que ce dernier soit homme ou animal).

Puis, un tour en ULM au-dessus du désert. Envolée à couper le souffle, en diagonale de la palmeraie. Je sens mon sourire s’accrocher à mes oreilles.
Les dunes ressemblent à des mains à trois doigts vues d’en haut. Leur régularité me fascine.
Et déjà, la descente.

Nous changeons de véhicule pour enfin, enfin, enfin, entrer dans le Sahara.
Dunes, dunes, dunes, puis un peu de plat repos parsemé de touffes de végétations séchées.

A chaque arrêt, je marche pieds nus dans le sable et ne peux m’empêcher de m’y assoir pour jouer avec.
Glisser mes doigts dans le sable. Sentir sa douceur me glisser entre les phalanges. Je ne pensais pas le sable du désert si léger. Presqu’une fine poussière.

Je me souviens d’un jeu de ma toute petite enfance. Je m’asseyais près du bac à sable face à mon amie Laurie. Nous jouions au « sable doux ». Nous tapions sur le sol pour en faire sortir ce mi-sable, mi-poussière, nous en faisions une toute petite montagne, un petit triangle de sable doux.
Une douce dune en somme.
Peut-on avoir une intuition à trois ans, et déjà savoir que les dunes vous fascineront pour longtemps?

A suivre…


14 comments on “Rêve de dunes #2 La rencontre avec le désert tunisien

  1. Merci beaucoup pour votre article, il est vrai que le Sahara est vraiment superbe et surprenant. Mon moment préféré dans le désert c’est une fois la nuit tombée ou la lune éclaire toute les dunes et ou vous vous retrouvez dans le vide de bruit absolut ! c’est magique !

  2. @ tewoz: oui, vraiment splendide, et oui: il y a de quoi être jaloux!

    @ terresdefrance: le clair de lune est vraiment radieux dans le désert… mais j’ai bien aimé la voir se coucher aussi pour mieux observer encore la luminosité des étoiles !

  3. Quand j’ai connu le désert tunisien pour la 1ère fois, j’ai rapporté un gros sac de sable du Sahara chez moi et je l’ai mis dans une grande coupelle. Chaque soir, en rentrant du travail, je plongeais ma main dans le sable… et je partais, un peu, là-bas.
    Aujourd’hui, alors que je vis à Douz, je le fais encore souvent et c’est ton article qui me fait en prendre conscience ! Plus besoin de sable dans une coupelle, la cour entourant la maison est une cour de sable, comme partout ici.
    Merci pour ces superbes photos et les beaux mots que tu mets dessus…

  4. Hi Ye Lili,

    J’ai adoré ton récit sur le désert tunisien. Je suis super jaloux de ton tour en ULM surtout au dessus d’un désert cela doit être magnifique. Je connais vaguement la Tunisie mais je suis un amoureux du Maroc et de son désert. Visiter un désert est un moment unique que l’on oublie pas !

    Combien coûte un tour en ULM pour survoler le désert en Tunisie ?

    @ Bientôt,

    Kamal Le Marocain

  5. @ Christine: c’est beau ce que tu écris. J’ai été voir ton site, c’est aussi beau ton histoire je crois… chouette que les mots de cette petite expérience te plaisent!

    @ Chris: yesss, je suis conscience de ma chance, vraiment, vraiment. L’ULM, c’était bien aussi, mais pour moi la nuit dans le désert dépasse toute autre activité, et de loin!

    @ Kamal: merci! Je n’ai aucune idée du prix. Le tout était un voyage de presse où j’ai été invitée… (voir ici https://www.curieusevoyageuse.com/reve-desert-tunisie/ si tu as raté le début!)

  6. J’aurais trop aimé faire ce petit tour d’ULM! Ca doit être une expérience fantastique, le désert c’est vraiment quelque chose de magnifique, j’ai eu la chance de faire une ballade une fois dans le désert égyptien, ces étendues de sable à perte de vue c’est vraiment fascinant 🙂

  7. J’ai l’impression que le désert peut être apaisant et inspirant de la même manière que ce l’est lorsque nous sommes devant un lac, les pieds dans l’eau et bercé par le bruit des vagues.

    Bref, j’ai bien hâte de rencontrer le Sahara et son infinité…

  8. @ Mélissa: je te souhaite d’y passer aussi une nuit…

    @ livres: c’était une expérience fantastique en effet, même si pour moi, le plus fort reste sans contexte la nuit dans le désert.

    @ Gabrielle: une impression similaire peut-être et la sensation d’infini en plus… Lever la tête et ne voir que des dunes ou des étoiles à perte de vue c’est vraiment fort!

  9. Hi Ye Lili,

    Je te remercies pour ta réponse. Oui, je n’ai pas retenu que c’était un voyage de presse, j’ai été trop envouté par la beauté du désert tunisien sans doute. Quel chance tu as de faire des voyages de presse tout compris ! Je suis encore plus jaloux maintenant. Tu as vraiment beaucoup de chance.

    Vers quelle destination nous feras-tu voyager la prochaine fois ?

    @ bientôt,

    Kamal Le Marocain

Répondre à Chris Annuler la réponse.