Suite & fin de ma (superbe) découverte de Zagreb, la capitale croate qui gagne vraiment à être connue…

Zagreb

Zagreb, journal de bord, jour 2 (suite)

Le reste de mon après-midi se passera de café en café. Je suis (presque) pas à pas les recommandations de l’excellentissime Zagreb l’Essentiel – j’ai demandé entre-temps confirmation à ma guide qui m’a quittée à midi : elle est catégorique, en tant que Zagreboise, elle aurait recommandé elle-même les adresses y figurant.

Petite revue de cafés pour une après-midi d’hiver réussie :

l’Eli’s caffé : ici QUE du café. Mais quel café. Aucune fioriture, un excellent breuvage, une ambiance simple et sympathique (www.eliscaffe.com)
le Kino Europa : ambiance artistico-relax dans l’entrée d’un cinéma mythique de la ville. Je ne verrai malheureusement pas les sièges au velours rouge de la grande salle, mais je me délecte d’un cheese-cake ! (www.kinoeuropa.hr)
le Divas : une décoration incroyable, une ambiance culturo-cosy. J’aurais pu y passer plus d’heures encore, à écrire par exemple des histoires sur la Croatie ! (www.facebook.com/DivasCafeBar)

Entre ces cafés, je me délecte de l’ambiance bon-enfant que dégage Zagreb. Les Croates sont de sortie, en famille ou entre amis. On boit un vin chaud, on mange un hot-dog ou des « fritules » ces petits beignets ronds, chauds et gras ! Le tout devant une vitrine de magasins de chaussures (très nombreux ici), un concert de musique de Noël ou sur un stand installé spécialement pour ces snacks d’extérieur. Il fait -2°c, mais cela ne gêne absolument pas la bonne humeur ambiante.

Zagreb

Zagreb

Zagreb

Zagreb, journal de bord, jour 3

Une dernière matinée se lève sur mon séjour zagrebois. Il me reste quelques heures pour profiter de la ville. Le cimetière Mirogoj m’a été chaudement recommandé. Je prends donc le tram de bon (et frais) matin pour m’y rendre. J’y pénètre après un petit quart d’heure de marche. L’ambiance y est totalement paisible. La ville semble loin, les morts en paix. L’entrée de ce cimetière est particulièrement magistrale. Le même architecte que celui qui a refait une bonne partie de la ville (et notamment la cathédrale) Herman Bollé en est l’auteur. Gérard Depardieu est d’ailleurs venu tourner devant cette entrée Les Trois Mousquetaires.

J’apprécie m’y balader en ce matin calme.

Une heure plus tard, direction le marché aux puces. La place Britanski accueille tous les dimanches matins ce marché. Une grande animation y règne, les gens s’interpellent, discutent des objets, rigolent. Je prends plaisir à faire tout le tour des stands. Des objets d’un autre temps me donnent à comprendre un tout petit peu mieux les changements qu’a vécus ce petit pays au millénaire dernier…

Pour la dernière fois, mes pas me mènent ensuite vers « la » place de la ville. Je fais des tours et détours du côté ville haute. J’assiste à un concert de chants traditionnels tenu avec fougue et passion.

L’ambiance est très chaleureuse en ce dimanche midi, les Zagrebois sont de sortie, en famille ou entre amis.
Je regarde ces visages gais et souriants pour la dernière fois.
Zagreb me manque déjà !

Zagreb

Zagreb

Zagreb

Zagreb

Zagreb

Zagreb

Zagreb

Zagreb

Quelques liens utiles pour votre voyage

Plus d’infos sur la capitale croate sur l’Office de Tourisme de la Croatie.
Un seul guide à emporter avec vous : Zagreb l’essentiel aux Editions Nomades.
Une guide à rencontrer sur place : Martina à Zagreb !
Une adresse, très bien située et au sympathique service : l’hôtel Jadran.

Cette découverte de Zagreb vous a-t-elle plu ?
N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

5 Responses to “Zagreb #3: des cafés & des puces…”

  1. Mélissa dit :

    Tu as vraiment craqué, hein? ;D Alors, quand y retournes-tu?

  2. Eric dit :

    Quelle magnifique ville ! Etant photographe pro sur Paris, j’ai pu admirer celle-ci il y a deux ans, c’est assez dépaysant ! Je ne regrette pas le voyage juste pour la possibilité d’avoir pu prendre des clichés en photographie qui sont justes sublimes !

  3. merci pour ce (triple) article, je ne connais pas encore Zagreb, mais ça me donne bien envie d’y trainer mes souliers. Très bon à savoir, merci !

Leave a Reply