Je rentre d’une petite virée européenne comme je les aime. Trois jours dans une des belles capitales du Vieux Continent, pour se sentir dépaysé juste ce qu’il faut, à quelques centaines de kilomètres de la maison… Je me suis rendue à Amsterdam pour le week-end du 14 juillet, week-end qui côté Paris ressemblait plutôt à un week-end de 11 novembre. Une fois aux Pays-Bas les nuages m’ont parfois inquiétée, mais rien de grave, le soleil leur a tenu tête pendant trois jours ! Retour sur ces trois sympathiques journées…

Amsterdam

Mon cher et moi-même sommes parties à Amsterdam en bus. Et oui, il est possible de rejoindre la capitale néerlandaise en bus, avec la compagnie IDBus. Une option économique, que je recommande particulièrement aux petits budgets et à ceux qui réservent au dernier moment…

Première découverte d’Amsterdam

Je découvre Amsterdam en début d’après-midi. De la ville, je sais peu de choses, beaucoup de canaux, des musées réputés, des gens qui parlent bien anglais et c’est tout je crois. Je ne souhaite pas en savoir plus avant de fouler ses pavés.
Je prends la première rue qui part de la gare, pas de chance elle est en travaux. Vite une petite ruelle plus calme.
Et c’est là que le charme de la ville opère : à chaque bout de ruelle (ou presque) se cache un canal. Les canaux d’Amsterdam sont superbes. Bordés de façades régulières et de rangées d’arbres. Je passe ma première paire d’heures à les découvrir au hasard des croisements.
Je repense à une vidéo croisée sur la toile il y a peu de temps. La Hollande y était présentée comme la capitale du Cool. Je ne peux que confirmer : l’ambiance de la ville en ce samedi après-midi est des plus cools. Il suffit de sortir de quelques axes très fréquentés pour trouver une rue plus calme, un bout de canal bucolique, une vitrine design… Et la palme du cool revient selon moi à ces groupes de jeunes partant naviguer entre amis sur les canaux de la ville… Quelle meilleure manière de passer un samedi de juillet ?

Un peu plus tard, j’embarque moi aussi pour une petite croisière au cœur même de ces canaux. Me voici au centre de la capitale amstellodamoise. Je comprends un peu mieux l’organisation de la ville, les caractéristiques de certains canaux par rapport à d’autres.
« La ville n’est pas réputée pour des bâtiments historiques particuliers, mais pour l’ensemble réguliers de ses maisons anciennes » nous dit notre accompagnateur. En effet, des centaines de maisons du début du 17ème siècle sont encore debout, avec leur façade à pignon si typique de cette région de l’Europe.
La balade est des plus agréables dans le doux soleil de fin de journée…
La soirée continue sur le même thème : balade au milieu des canaux, sans autre objectif que d’apprécier le cadre et le moment

Amsterdam

Amsterdam

Un dimanche en famille

Le lendemain, une heureuse journée en famille nous attend. Mon cher et tendre a une partie de sa famille ici. Bonheur de voir le multilinguisme à l’œuvre dans cette famille malienne. Parents comme enfants passent du bambara au néerlandais, avec des détours par la langue de Molière.

Touriste à Amsterdam

Le jour suivant nous reprenons notre casquette de touriste. La ville est des plus animées, étonnant en ce lundi matin.
Aujourd’hui j’ouvre l’excellent guide Hachette Evasion pour me repérer un peu mieux. Rijksmuseum, lemusée Van Gogh ou Stedelijk Museum…, la ville regorge de musées, mais je suis trop charmée par ce que j’ai vu dehors et n’ai pas envie de m’enfermer !
Direction le Jordan, c’est jour de marché le quartier doit être animé. Bonne pioche ! Les cafés sont remplis d’Amstellodamois – point trop de touristes par ici. La matinée glisse entre allées et venues d’un canal à une ruelle en passant par un, deux ou trois cafés. Petite précision : les cafés sont une véritable tradition d’Amsterdam. Certains datent même de 1600. On les appelle les cafés « bruns », par opposition aux cafés « blancs », récents et souvent design.
Je repars ensuite dans l’hypercentre d’Amsterdam. Je m’arrête alors au Béguinage. Il s’agit d’une cour datant d’environ 1300, entourée de maisons pittoresques… un véritable havre de paix au cœur d’Amsterdam !

Amsterdam

Amsterdam

Amsterdam

Amsterdam

Amsterdam en pratique :

– y aller : IDBus
– un guide : le guide Hachette Evasion Amsterdam
– le site de l’office de tourisme d’Amsterdam

Et pour terminer, la sympathique vidéo « Holland. The Original Cool » (en anglais) !

Connaissez vous Amsterdam? Êtes-vous, vous aussi sous le charme de la ville?

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

18 Responses to “3 jours à Amsterdam, sous le charme de la « capitale du Cool »”

  1. Alain dit :

    Merci de ce bel article. Il donne envie de retourner à Amsterdam. Je suis d’accord avec toi sur le charme qui se dégage de cette ville ; l’usage intensif du vélo n’y est pas pour rien et je conseille aux visiteurs d’en louer un pour la découverte du centre ville.

  2. Laurent dit :

    Salut Aurélie,
    En grand adepte de la petite reine, je ne pouvais passer à côté d’Amsterdam! J’y suis allé plusieurs fois quand j’étais étudiant, puis une fois entré dans la vie active, j’ai adopté un vélo hollandais à Paris (qui à finit sous les roues d’une voiture, sans moi, mais c’est une autre histoire, je digresse !).
    Bref, cet art de vivre en ville sans ces maudites caisses à savon et à moteur me charme vraiment. C’est quand c’est donc que l’on fait de même Paris ?

    • Ye Lili dit :

      Coucou Laurent !
      ah quel teasing tu nous fais un vrai teasing ici, que s’est-il passé une fois le vélo hollandais sous les roues de la voiture?

    • Laurent dit :

      Et bien puisque tu veux tout savoir Aurélie (je comprends mieux le premier mot du nom de ton blog ;-)), je rentrais en fait de week-end et en arrivant chez moi, j’aperçus dans la rue une nouvelle oeuvre d’art, de l’art très … urbain. C’était mon vélo qui avec deux compagnons d’infortune qui s’était transformé en sculpture. Un chauffard avait manifestement fait une sortie de route vers le parking à vélo. Malheureusement, ce ne fut qu’une oeuvre éphémère, car les employés de la mairie ont décidé de censurer l’oeuvre dès le lendemain. Encore un artiste incompris diront certains !

  3. Marine dit :

    Un vélo hollandais !! J’en rêve….mais je n’oserais pas à Paris !
    J’aime tellement me poser à une terrasse à Amsterdam, prendre soit un chocolat chaud soit une bière (on va dire que ça dépend de l’heure !) et y dessiner ou buller ! La détente parfaite.

  4. Sido dit :

    Bonjour, je rêvais d’Amsterdam depuis longtemps et mon homme me l’a offerte pour mon anniversaire (un peu comme Bénabar offre Bruxelles à sa belle !). J’ai été conquise, sous le charme ! Moi qui adore déambuler dans les villes le nez en l’air, au feeling sans suivre aucun guide, cette ville s’y prête remarquablement bien.
    Un plan sympa pour le vélo: http://www.amsterdam-velo.com
    avec un guide francophone, découverte de la ville ou des environs au choix. Avec Marcel, nous avons sillonné Amsterdam pendant 3h, sans le stress de suivre un plan puisqu’il s’occupait de tout ! Et se retrouver loin des sentiers battus par les touristes aussi, c’était délicieux !
    Bref… nous y reviendrons…

  5. thomas dit :

    C’est vrai que c’est super agréable de se balader en vélo dans les rues d’Amsterdam. Par contre niveau hébergement ce n’est pas évident de trouver des bons hôtels pas trop chers.

  6. Aurélie dit :

    Amsterdam est une ville charmante qu’il faut découvrir au moins en partie à vélo!
    Il y a des coins ravissants et l’architecture est top!

    • Ye Lili dit :

      Bien d’accord avec toi Aurélie.
      Mais sur l’architecture justement, une guide me disait que ce n’était pas le fort d’Amsterdam (pas de monument particulièrement remarquable), si ce n’est par l’aspect très régulier des maisons bien conservées du 17è siècle…

  7. Julie dit :

    Amsterdam est une ville magnifique, je ne me lasserai jamais d’y aller :)

  8. Et niveau budget pour ce week end, ça donne quoi.?
    La solution du bus est intéressante mais ca fait quand même pas mal de route. Je pense qu’en avion avec les promos Air France, il y a moyen de s’en tirer pour pas trop cher.

    • Ye Lili dit :

      Je dirai qu’Amsterdam est un peu plus chère que Paris. Nous avons passé une partie en famille, alors ça ne sera pas très représentatif, mais je dirai, prix parisiens + 10% environ !

Leave a Reply