Ma deuxième journée sur le sol canadien commence tôt, trop tôt. C’est ainsi avec le décalage horaire, ça ne me fait pas effet la première nuit, je suis trop fatiguée du voyage, mais la deuxième est souvent dure. Quatre heures trébuchantes, je me réveille, je ne me rendormirai pas. Je sais déjà qu’une belle balade m’attend, bien plus tard…

Vancouver, Whistler

Un (édifiant) café au soleil

Un peu plus tard, je descends au « coffee shop » du coin prendre un petit-déjeuner en plein air, j’ai deux heures à tuer, mais je me bride pour ne pas aller trop loin – avec mes balades d’hier mes jambes sont déjà lourdes, même si ma tête n’aurait rien contre une vraie balade, tout de suite…

Me voici au Blenz café. Je savais que la marque était canadienne, j’apprends en écrivant ces lignes qu’elle est vancouveroise. Chic, j’en ferai peut-être un QG. Je cherche une place au soleil, l’unique fauteuil ensoleillé restant est à la table d’un homme à la soixantaine mi-rockeuse mi-gay. Il accepte que je m’assoie près de lui. Brillante idée, nous passons près de deux heures à discuter.
Las est Vancouverois d’origine. Il a travaillé dans le tourisme et semble avoir beaucoup voyagé. Je lui pose quelques questions sur la ville et rapidement la discussion tourne autour du racisme.
Qu’il est bon de parler avec quelqu’un d’aussi ouvert que lui. « Les immigrants sont les bienvenus ici, ils contribuent à la ville ». Il me dit avoir été mêlé à des immigrants dès son enfance. Et puis au Canada « il n’y a que des immigrants » ou presque… Je lui parle de la situation en France, surtout depuis les dernières élections… Son regard sur les choses est humain, sincère et rafraîchissant. Nous parlons des relations avec les « Natives », comme on appelle ici les Amérindiens, et sujet qui me hantera pendant tout mon temps au Canada je crois et sur lequel je reviendrai en ces colonnes.

De la mer au ciel !

Je pars ensuite pour une journée sur le thème « Sea to Sky Gondola ». Je ne le sais pas encore, mais de sublimes paysages m’attendent.

Nous partons pour le Nord de Vancouver. Nous empruntons bientôt la Route 99, ou autoroute « Sea to Sky », construite pour les Jeux Olympiques de 2010. Cette route est magnifique. Une des plus belles que je n’ai jamais empruntée.

Vancouver, Whistler

Main droite, la forêt tapissant la montagne ou des murs de roche. Main gauche, la mer, ou l’océan ou un lac ou une rivière. Je ne l’apprendrai que plus tard, c’est l’océan de la Baie Howe. L’eau est d’un bleu pur.
Vert à ma droite, bleu à ma gauche. Des îles ponctuent cette immensité d’eau. Des îles comme je n’en ai jamais vues, tapissées de forêts de conifères. On dirait des pierres recouvertes de mousse encore vivante.
La route zigzague légèrement. Scotchée à la vitre, j’aurai pu continuer longtemps ainsi…

Vancouver, Whistler

Vancouver, Whistler

Nous arpentons bientôt la « Sea to sky gondola ». Toute nouvelle télécabine ultra rapide qui nous mène en haut d’une montagne surplombant la vallée. La vue est idéale. Le soleil brille. Le ciel n’est qu’azur.
La foule au rendez-vous. J’arrive tout de même à me retrouver seule à quelques reprises dans la nature. L’air est d’une pureté étonnante. Les odeurs de résine me montent au nez. Un sentier mène à de beaux points de vue, pris d’assaut en ce dernier dimanche de mai.
Je trouve finalement un endroit plus calme. Instants de beauté et d’harmonie avec la nature. Les silhouettes des conifères se découpent dans le bleu parfait du ciel, avec en arrière plan le turquoise de l’océan…

Il faut ensuite repartir. Le soleil scintille de tous ses rayons sur les ondes océanes, le trajet retour me paraît plus beau encore…

Vancouver, Whistler

En pratique:
Landsea Tours organisent des sorties « Sea to Sky Tours » à Whistler, sur une journée, au départ de Vancouver.

Retrouvez les articles de mes 4 semaines en Colombie Britannique (le premier est celui tout en bas!).

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

10 Responses to “« Vancouver from Sea to Sky », Vancouver de la mer au ciel”

  1. Escapes mag dit :

    De très beaux paysage, tu dois te régaler :)

  2. Ollie dit :

    Une ville que je rêve de découvrir et pourtant mon premier voyage au Canada sera consacré à la province du Québec, je me délecte donc de tes récits en attendant de découvrir Vancouver par moi même !

    • Ye Lili dit :

      Bonjour Ollie,

      reste connectée: le blog sera canadien tout l’été… J’ai des milliers de mots à partager avec vous (et de bonnes dizaines de photos)!
      Et bonne préparation de voyage au Québec !

  3. Arthur dit :

    Waouh, des paysages purement naturels avec un ciel aussi bleu… ça fait rêver !

  4. Amandine dit :

    Salut Aurélie,
    J’ai lu ton récit canadien dans tous les sens, ne respectant aucune chronologie, puisque je termine par celui-ci !
    Très chouette carnet de voyage … les paysages, les odeurs … j’entendrai presque l’accent à travers tes mots ;)

    J’ai bien envie de retourner au Canada ; j’ai vu si peu de cet immense territoire ! Un jour ;)

    Très belles photos ; celle sur cette passerelle est assez impressionnante : je pense que j’adorerais ça !

    • Ye Lili dit :

      Coucou Amandine,

      merci pour ce retour !
      Pareil, j’ai déjà envie d’y revenir. 4 semaines pour une seule province: il me reste tant à découvrir !
      Merci pour tes commentaires, ça fait plaisir…

      Belle lecture :)

  5. Xtinette dit :

    Le livre qui m’a marquée sur Vancouver et les femmes indigènes c’est : « Les disparues de Vancouver ». Tu connais ? Ça fait peur… Du coup, je me demande comment je ressentirais la ville si j’y allais… Belle balade en tout cas !

    • Ye Lili dit :

      Hello Xtinette,
      tu ne penses pas si bien lire: je l’ai lu en arrivant à Vancouver, et en effet ça a énormément influencé mon ressenti sur la ville… J’en reparle d’ici quelques semaines en ces colonnes!

Leave a Reply