Vous en avez peut-être entendu parler, ou vous l’avez peut-être vu sur des blogs comme ici, chez Si Mao Savait où j’ai vu pour la première fois ces images, ou , où on peut voir encore plus d’images… je sors de l’exposition Requiem for mountains & waters de Lu Guang et je ne peux que vous la conseiller.

Le thème est loin d’être gai, puisqu’il s’agit de la pollution en Chine et de quelques-unes de ses conséquences, mais le travail de Lu Guang est remarquable. Remarquable par son esthétisme bien sûr, mais remarquable surtout le fait qu’il existe, et qu’il puisse être exposé en plein cœur de Shanghai (plus précisément à Taikang Lu à la galerie Beaugeste), et qu’il bénéficie d’une très bonne presse, au moins dans les médias anglophones de Shanghai. Lu Guang a reçu à New-York en 2009 le prix de la photo humaniste Eugène Smith, cela a forcément permis qu’on parle de lui ici aussi.

Les photos donnent froid dans le dos, et valent vraiment le coup d’être vues en vrai. On voit en face le revers de la croissance chinoise et les conséquences sur les Chinois qui sont nés au mauvais endroit.

Si vous êtes à Shanghai, passez-y, on peut voir l’expo jusqu’au 22 janvier. Les infos sur la galerie sont ici.

Et aussi, je vous conseille de jeter un œil à la très bonne interview de Lu Guang sur China Hush, en chinois et en anglais, on comprend l’arrière plan de ces incroyables photos!

3 Responses to “Requiem for mountains & waters, La pollution en Chine vue par Lu Guang”

  1. Woods dit :

    J’ai adoré ses photos, que j’avais vu sur China Hush. Je vais essayé d’y faire un tour le weekend prochain. Merci pour l’info.
    – Woods

  2. Alexandre dit :

    Très intéressant. Le fait que l’exposition soit tolérée par les autorités est vraiment remarquable.

    Merci pour votre commentaire! Les comptoirs de ma cuisine sont aussi très bas et cuisiner finit toujours par faire mal au dos. Pour cette raison, moi aussi je mange presque toujours dehors. En plus, c’est pas cher!

  3. Ye Lili dit :

    @ Woods: si tu y vas, la galerie n’a pas pignon sur rue, elle est au 5ème étage, faut la chercher!

Leave a Reply