J’ai un problème. Je lis beaucoup (enfin ça ce n’est pas le problème). Le problème c’est que je n’ai pas le temps de vous parler de tous les livres qui me plaisent et que j’aimerais partager avec vous ici.

Alors j’ai décidé d’être un poil plus brève dans mes « critiques » de livre. De toujours vous livrer un ressenti personnel, mais peut-être plus succinct et plus général… C’est d’ailleurs possible de retrouver l’ensemble de mes précédentes notes de lectures !

livres

Léon l'AfricainIl y a quelques mois déjà (je suis en retard vous disais-je) mon cher père me conseillait la lecture de Léon l’Africain d’Amin Maalouf.
J’aime cet auteur pour l’avoir découvert il a pas mal de temps déjà avec l’excellent Samarcande, mais j’avais peur de me retrouver dans un roman historique bourré de repères d’un autre temps où je ne pourrai pas m’identifier.

J’aurai bien été bête de m’en priver. Ce livre se lit comme une saga. Léon l’Africain est un personnage réel dont s’est inspiré Amin Maalouf. Cet homme a traversé différents continents et différentes religions… Un témoin hors du commun de son époque (le 16e siècle).

Jugez-en plutôt d’après la quatrième de couverture:

Cette autobiographie imaginaire part d’une histoire vraie. En 1518, un ambassadeur maghrébin, recevant d’un pèlerinage à la Mecque, est capturé par des pirates siciliens, qui l’offrent en cadeau à Léon X, le grand pape de la Renaissance. Ce voyageur s’appelait Hassan al-Wazzan. Il devient le géographe Jean-Léon de Médicis, dit Léon l’Africain. Sa vie, faite de passions, de dangers et d’honneurs, et que ponctuent les grands événements de son temps, est fascinante : il se trouvait à Grenade pendant la Reconquista, d’où, avec sa famille, il a dû fuir l’Inquistion, en Égypte lors de sa prise par les Ottomans, en Afrique noire à l’apogée de l’empire de l’Askia Mohamed Touré, enfin à Rome aux plus belles heures de la Renaissance, ainsi qu’au moment du sac de la ville par les soldats de Charles Quint. Homme d’Orient et d’Occident, homme d’Afrique et d’Europe, on pouvait difficilement trouver dans l’histoire personnage dont la vie corresponde davantage à l’époque étonnante que fut le XVIe siècle.

J’ai été totalement happée par la vie fascinante de cet homme. Sans doute car il incarne le « vrai » voyageur tel qu’on l’idéalise ou le fantasme. Mais tel qu’il parait difficile à imaginer aujourd’hui… Et sans doute aussi car Amin Maalouf a eu plume d’une incroyable poésie.

Pour terminer, voici deux minutes passionnantes où l’auteur raconte comment il a eu l’idée de romancer la vie de Léon l’Africain…

Avez-vous lu ce livre ?
Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis dans les commentaires !

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

10 Responses to “Lecture* Léon l’Africain”

  1. Tiphanya dit :

    J’ai envie de lire ce roman depuis que j’ai découvert cet incroyable voyageur en cours. Mais comme toi je lis énormément et mon problème est que j’ai tendance à me disperser dans mes lectures, à lire ce qui me tombe sous la main sans forcément trop réfléchir.

  2. Sandiscovery dit :

    C’est dans ma TO-READ list depuis un moment…allez je l’attaque a Noel! Par ailleurs je recommande vivement « Le dereglement du monde » D’Amin Maalouf. Un excellent traite sur la situation actuelle et les avenirs possibles de notre planete. (desolee pour l’absence d’accent…foutu clavier british!)

  3. C’est drôle, c’est auteur dont on m’a parlé pendant mes études, et que je me suis toujours dit que je voudrais découvrir un jour, sans pour autant passer à l’action.

    … Et ce matin, une voisine m’amène un sac à trésor, remplis de vieux livres dont elle se débarrasse. Ma joie ! J’ai commencé à fouiller, me laissant tenter par l’une ou l’autre couverture, un nom, un titre, jusqu’à tomber sur un livre d’Amin Maalouf (Les identités meurtrières). Et tomber justement aujourd’hui sur ton article … Le destin me rattrape ! ;)

  4. Charles dit :

    J’ai complètement fondu pour « Samarcande » justement pour ce coté saga! Léon l’Africain faisait partie de ma liste. Mais après avoir d’abord prolongé avec un autre de ses bouquins: « Les Croisades vues par les Arabes », j’avais peur de me retrouver à nouveau avec une multitude de détails historiques où on se perd complètement.
    Du coup ça me rassure… je vais peut-être m’attaquer à Léon cet hiver :)

  5. Laurent dit :

    Aller, un de plus dans ma liste. Je n’ai jamais été déçu par les livres de Maalouf donc il n’y a pas de raisons pour que ça change ! Du même auteur, j’avais également adoré « Le périple de Baldassare ». Tu l’as lu ? Le livre relate le périple (oui jusque là, on s’y attend un peu ;-)) d’un génois à travers l’Orient et l’Europe afin d’y retrouver un livre. Je serais bien incapable avec ma pauvre mémoire d’en donner plus de détails, mais j’ai le souvenir que j’avais dévoré ce livre.

Leave a Reply