Lisez « Ouragan » de Laurent Gaudé !
Avr 22, 2014 Art 6

Ouragan_Laurent_GaudeAlors voilà nous sommes exactement le 4 avril à l’heure où j’écris ces lignes et depuis le 16 novembre, il y a donc plus de cinq mois, j’ai prévu de parler de LA découverte littéraire du moment. Sauf qu’entre-temps j’ai lu, beaucoup, et n’ai que trop peu partagé…

Il y a cinq mois j’entendais parler pour la première fois de Laurent Gaudé, pourtant Prix Goncourt, grâce à son court roman Ouragan.
Je l’ai lu d’une traite, n’ai pas pu le lâcher avant qu’il soit terminé et ai pleuré sur les dernières pages.

Vous l’avez compris, il est loin de m’avoir laissée insensible. L’action se passe dans un laps de temps très court, pendant l’arrivée de l’ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans. Le style est pointu et ciselé, le décor et plus encore les personnages parfaitement plantés. On découvre les rapports Noirs-Blancs dans le Sud des Etats-Unis et l’on est surtout ébahi par la description des rapports humains, aussi brève qu’efficace.

Par ces lignes débute Ouragan :

Moi, Josephine Linc. Steelson, négresse depuis presque cent ans, j’ai ouvert la fenêtre ce matin, à l’heure où les autres dorment encore, j’ai humé l’air et j’ai dit : « Ça sent la chienne. » Dieu sait que j’en ai vu des petites et des vicieuses, mais celle-là, j’ai dit, elle dépasse toutes les autres, c’est une sacrée garce qui vient et les bayous vont bientôt se mettre à clapoter comme des flaques d’eau à l’approche du train. C’était bien avant qu’ils n’en parlent à la télévision, bien avant que les culs blancs ne s’agitent et ne nous disent à nous, vieilles négresses fatiguées, comment nous devions agir. Alors j’ai fait une vilaine moue avec ma bouche fripée de ne plus avoir embrassé personne depuis longtemps, j’ai regretté que Marley m’ait laissée veuve sans quoi je lui aurais dit de nous servir deux verres de liqueur – tout matin que nous soyons – pour profiter de nos derniers instants avant qu’elle ne soit sur nous. J’ai pensé à mes enfants morts avant moi et je me suis demandé, comme mille fois auparavant, pourquoi le Seigneur ne se lassait pas de me voir traîner ainsi ma carcasse d’un matin à l’autre. J’ai fermé les deux derniers boutons de ma robe et j’ai commencé ma journée, semblable à toutes les autres.

Je vous recommande plus que chaudement de lire la suite…
J’ai poursuivi la découverte du monde de ce talentueux auteur, mais ça, je vous en parle prochainement (et promis, pas dans cinq mois !).

Avez-vous lu Ouragan de Laurent Gaudé ?
Qu’en avez-vous pensé ? Votre avis m’intéresse !

Cliquez par ici pour acheter le livre

6 comments on “Lisez « Ouragan » de Laurent Gaudé !

Laisser un commentaire