Deux heures d’une sublime route en bord de lac me mène à Kelowna, ma nouvelle étape dans la vallée Okanagan.

Kelowna, vallée Okanagan

Une journée à Kelowna

Sympathique pause déjeuner au Salted Brick, tenu par un tout nouveau chef… Un régal de thon frais accompagné de tapenade à faire baver un Marseillais ainsi que de petits légumes de saison – je déguste des asperges pour la 4ème fois en trois jours, youpi !

Kelowna, vallée Okanagan

Je pars ensuite pour deux heures de balade sur la Green Way. M’étant perdue en chemin quelques minutes avant je demande à une personne à l’allure sportive si je peux la suivre. Bonne idée : agréable randonnée et rencontre des plus réussies avec cette cinquantenaire de Toronto qui assume de manière surprenante son choix de ne pas avoir d’enfants…

Le soir, un excellent resto m’attend : le Summer Hills. Les goûts, une fois de plus, sont parfaitement conjugués. Le contenu de l’assiette est délicieux, la vue l’est tout autant. Ma meilleure soirée au resto depuis mon arrivée au Canada, si on considère la nourriture, la vue et la compagnie ! Un régal en tout sens…

Kelowna, vallée Okanagan

Kelowna, vallée Okanagan

Une rencontre inattendue

La suite de la soirée est une incroyable surprise: je rencontre un collègue de blog, Sandro du blog Tête de chat, avec qui j’échange depuis des années mais que je n’avais jamais croisé ! Sandro a su que j’étais dans la vallée Okanagan, et s’y trouvant lui-même il m’a contactée pour que l’on se rencontre enfin. Quelle excellente idée!
Sandro m’a beaucoup inspirée pour mon voyage en Asie du Sud-Est, et il a changé la face de mon voyage à Taiwan en me présentant (virtuellement) un couple d’amis extraordinaire.
Quelle soirée, quelle rencontre, quel feeling.
C’est le blogueur-voyageur par excellence. Sur les routes & blogueur depuis 8 ans, il n’est jamais rentré en France depuis ! Ses photos sont à tomber et il a une attitude des plus humbles qu’il soit. Tel était mon feeling avant de le rencontrer.
La vraie rencontre a eu lieu, de celles où l’on se sent connectés dès les premières minutes, si ce n’est les premières secondes.
Une très belle personne, en accord avec elle-même, ouverte, humble et vraiment chouette en un mot. Ravie de l’avoir rencontré !

Kelowna, vallée Okanagan

La découverte de Kelowna continue…

Dans un rayon de soleil, assise près de mon lit, j’écoute les oiseaux chanter, et le vent qui agite les feuilles des arbres et l’eau du lac Okanagan. Le temps a été couvert aujourd’hui, pour la première fois depuis que je voyage ici. Mais le ciel m’offre d’autant plus de belles couleurs…

Kelowna est une ville curieuse. 100.000 habitants. Très étendue, en bordure du lac Okanagan. Beaucoup plus verte que le sud de cette même région. Vergers, vignes, collines, lacs, forêts, voici ce qui occupe la majorité de l’espace. Et au milieu, un peu de ville. Pas de centre-ville vraiment intéressant, mais de (très) nombreuses excellentes petites adresses, tenues par des passionnés, ou offrant de superbes panoramas.

Ce matin, je m’arrête dans une pâtisserie… française! J’y rencontre Sandrine, installée ici depuis une dizaine d’années. Son truc ? la pâtisserie, qu’elle a appris sur le tard. En France, elle n’aurait jamais percé, une femme, qui plus est a commencé tard, pas possible. Ici, elle a toute la liberté de s’exprimer. On discute pas mal des « chefs » de la région, comment ils travaillent entre eux, se rencontrent et échangent. On est loin des querelles qu’on trouve par chez nous. Et surtout ici, place à l’innovation. Le pays est jeune, il n’y a pas de tradition aussi riche qu’encombrante. Les chefs sont sans cesse en formation, apprennent de plusieurs endroits et reviennent créer une cuisine innovante basée avec des produits locaux d’excellente qualité. Fruits, légumes, poissons, viandes ou fromages, tout vient d’ici.
Pour Sandrine c’est donc la pâtisserie et je me régale de macarons. Je goûte ceux à la lavande : magnifique transition car je pars alors faire un tour dans un champs de lavande. Les couleurs sont belles, les odeurs magnifiques… Roses et lavandes, délicieusement mélangées et agrémentées d’autres odeurs de plantes aromatiques…

Kelowna, vallée Okanagan

Dernière étape de ce marathon de saveurs matinal, Meadow Vista Honey Farm, où la fondatrice, Judie, autant dynamique que charmante, me fait redécouvrir l’hydromel. Elle le rebaptise Vin de Miel, histoire que ce soit clair: c’est un art de faire ce vin, et l’hydromel n’appartient pas seulement aux apiculteurs aventureux… Je suis étonnée par les saveurs qui s’en dégagent. Et bois sans doute un verre de trop, la boisson des dieux me tape un peu sur le cerveau.

Kelowna, vallée Okanagan

Il est heureusement l’heure de passer à table. Me voici au Harvest Golf Club avec une belle vue le golf. Incroyable, ce golf au cœur d’un verger, avec le lac Okanagan en fonds…

Cet après-midi je pars à nouveau pour une petite balade, ce coup-ci en bordure du lac. Sublimes couleurs alors qu’il pleut à ma droite et que le soleil brille à ma gauche. Une bataille de nuages se prépare devant moi au-dessus du lac.

Je me régale ensuite d’un saumon de l’Alaska (c’est le nom français du fameux smockeye salmon dont j’entends tant parler depuis mon arrivée dans la région) au restaurant Bouchons tenu par une charmante équipe majoritairement québécoise…

Kelowna m’étonne, à l’image d’Osoyoos, elle est aussi surprenante, gourmande et passionnée!
Je ne le sais pas encore, mais une dernière surprise m’attend avant mon départ de Kelowna…

Kelowna, vallée Okanagan

Kelowna, vallée Okanagan

Liens utiles

*Où se régaler à Kelowna?
Au Salted Brick, au Summer Hills (avec sa vue inégalée), au Harvest Glof Club ou aux Bouchons

*Où dormir?
Au Manteo, directement sur le lac Okanagan

*Petite sélection d’activités…
Croquer une pâtisserie de Sandrine, goûter au vin des dieux ou tout apprendre sur la lavande

Plus d’infos sur le site de l’Office de Tourisme de Kelowna.

Retrouvez les articles de mes 4 semaines en Colombie Britannique (le premier est celui tout en bas!).

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

6 Responses to “Kelowna, où le plaisir des sens continue…”

  1. Alain dit :

    Voilà un article bien savoureux !

  2. Catherine dit :

    Merci Lili pour un poste tellement detaillé, savoureux, et challeureux sur ma ville!

  3. Eloise dit :

    Superbe article très agréable à lire et qui donne envie de faire le même voyage que toi ! Je pense que je vais tenter de planifier un voyage dans ce genre pour l’année à venir :)

Leave a Reply