Suite de ma découverte de Copenhague

Copenhague

Je rédige ces lignes depuis le quartier de Christiana. En 1971, m’apprend mon guide, un groupe de hippies occupe un ancien terrain militaire. Cinquante années plus tard, ils sont toujours là. Une ville dans la ville, qui dénote clairement du reste de Copenhague.

Copenhague

Copenhague, Journal de bord, Jour # 2

« On a nos propres règles qui ne sont pas celles de la ville ». Ne pas afficher une appartenance à un groupe, du type blouson noir, pas de drogue dure, pas d’arme, pas de violence, continue de m’expliquer cette jeune femme qui vit ici depuis cinq ans. Mais les choses changent…: avant les terrains étaient squattés, maintenant on les achetés. On va voir ce que cela donnera.

Je trouve un café très abordable et curieusement cosy, le café Loppen est une bonne adresse inattendue dans ce squat géant. Car ce quartier est un vrai squat à ciel ouvert. Ici on vend de l’herbe, beaucoup, même. Là ce sont des chemins, jardins et petites maisons de bric et de broc tout en fouillis, l’ensemble étant entrelacé au bord de l’eau…

Copenhague

L’eau, qui me rappelle mon excursion matinale, à Amager Strand. Je cherchais ici une plage sauvage, à quelques minutes de métro du centre-ville. Plus de plage du tout à mon arrivée. Merci la tempête Bodil. La plage, les champs alentour, et les ponts… Tout est submergé. Dans les derniers mètres, ce n’est pas moi qui est allée à la mer, mais c’est bien elle qui est venue à moi. L’ambiance qui ressort de ce paysage est unique et belle.

Copenhague

Copenhague

L’après-midi je me rends au National Museet. Je suis très agréablement surprise pas les collections et la muséographie. Je comprends mieux d’où viennent nos amis les Danois. Mention spéciale pour le Char du Soleil, très bien conservé du haut de ses 3400 ans…

Copenhague

Je grimpe ensuite en haut de la Tour Ronde, siège de l’observatoire depuis 1642… Incroyable et sublime vue sur la ville, dont je profite à la bonne heure. Il est 15h15 et j’admire le soleil se coucher sur la ville. Un passage à l’université me fait apprécier des décors néoclassiques qui semblent tout droit sortis d’une église…

Je ressens à nouveau toute la fraîcheur de la ville. Le ciel verse par rafales régulières des mi flocons mi grêlons sur ma tête rafraîchie… Je passe me couvrir à l’hôtel et affronte une nouvelle fois la nuit glaciale pour servir ma curiosité. Me voici sur Istedgade. J’ai lu que la reconversion de ce quartier ouvrier est réussie. J’approuve. Les vitrines sont gaies, colorées, métissées et ou design. La nouvelle vague copenhagoise me fait ici face.

Et pour finir, quelques photos glanées au gré de ma journée, entre deux averses de neige !

Copenhague

Copenhague

Copenhague

copenhagueJ

copenhagueI

copenhagueO

copenhagueM

Infos: Office du Tourisme du Danemark

Vous pouvez aussi me suivre sur facebook // google + // twitter // flux RSS !

7 Responses to “Copenhague #2 – entre mer, neige et cité”

  1. Lucie dit :

    Ce que tu expliques sur le quartier de Christiana me rappelle le quartier de Metelkova a Ljubljana: un grand squat juste en dehors du centre-ville avec ses cafes, centre-culturel, bars…c’est tres interessant a voir. On dirait que ca t’a bien plu Copenhague du coup :)

    • Ye Lili dit :

      Je ne connais pas du tout Ljubljana, mais j’aimerai bien y faire un saut aussi… surtout que là, je reviens de Zagreb et ça a piqué plus encore ma curiosité de pays slaves !
      Et oui, Copenhague m’a bien plu !

  2. Mélissa dit :

    Eh eh… Je me retrouve quelques mois en arrière… ;) J’ai aussi flashé sur le Char du Soleil… il est vraiment superbe de simplicité. Je me demande si le goût du design chez les Danois ne vient pas de là. ;)

    Sinon, qu’as-tu pensé de Christiania? Je suis restée ambivalente…

    • Ye Lili dit :

      Trop drôle Mélissa qu’on ait flashé sur la même pièce (bon, elle est quand même bien mise en avant donc ça aide!)… Christiana, je dirai que c’est un monde à part !!! Aimé pas aimé? J’ai du mal à trancher :)

  3. O'reilly's dit :

    Rolala, après avoir fait Stockholm l’année dernière, j’ai bien envie d’aller à Copenhague ! Je commence à devenir complètement amoureuse de la Scandinavie : ces couleurs, cette atmosphère, cette nature, le mode de vie. Superbe !

  4. Angeline dit :

    très manifique cette collection des images; le café est admirable vraiment ça me donne envie de visiter Christiana

Leave a Reply