Les beautés du Canal des Pangalanes
Mai 21, 2017 Madagascar 2

Amis lecteurs, voici les dernières pages de mon journal de bord à Madagascar. Pour cette fin de voyage, de superbes rencontres et de magnifiques paysages seront au programme, aux abords du Canal des Pangalanes…

pangalanes

Entre Océan Indien et Canal

Le réveil sonne à 5 h du matin. Nous avons rendez-vous avec les pêcheurs du village pour assister à leur départ en mer. Le ciel est gris, les vagues hautes. Nous attendons, mais personne ne vient. Nous l’apprendrons plus tard dans la matinée : les pêcheurs seront finalement sortis plus tard ce matin, la mer est trop mauvaise au petit matin.

Un rapide retour au lit et notre journée débute pour de bon. Le Canal des Pangalanes nous attend. Une première marche nous mène du village d’Andranokoditra à la forêt. C’est agréable de marcher entre le village et le canal.

madagascar73

Ceci est une plante carnivore…

madagascar74

Nous arrivons à la forêt, et bientôt je déchante. Une forêt toute désolée se tient devant moi. De nombreux arbres sont brûlés et les sols calcinés. J’ai l’impression d’entendre la forêt pleurer.
Liva, mon guide en ce jour, m’explique : les paysans font ici du charbon avec les branches. Et la technique locale est de construire un foyer dans le sol et de le recouvrir de terre. Si le charbon en cours de fabrication est laissé sans surveillance, il arrive que le feu s’échappe du foyer entraînant ces incendies ravageurs… Madagascar est déjà victime de la déforestation pour nombre de raisons, de la chauffe des paysans à l’exploitation sauvage des bois précieux, mais voir de si beaux espaces calcinés par simple manque d’attention est rageant !

madagascar-foret-calcinee

Nous retrouvons bientôt Youssouf et André, notre équipage qui nous a emmenés à notre hôtel la veille. Ils nous accompagnent à nouveau pour la journée. Une belle balade nous attend. Nous naviguons d’un village à l’autre, et voguons en appréciant simplement les superbes paysages.

madagascar75

madagascar76

madagascar86

Dans les villages… Un Vazaha c’est de l’or !

Dans les deux villages traversés, nous faisons sensation. Les enfants ne nous lâchent pas des yeux. Ils nous suivent d’un bout du village à l’autre, si bien que nous terminons nos visites avec une longue escorte. Certains sont rieurs, d’autres apeurés, certains pleurent carrément quand leurs parents essaient de les faire venir de force en notre direction…

madagascar77

madagascar79

madagascar80

madagascar78

madagascar82

Nous rencontrons un sacré personnage : un Vazaha vivant dans un des villages sur les abords du canal, perdu en pleine brousse. Il est passionné de Madagascar et a mille histoires à nous raconter. C’est promis, si je repasse dans la région, c’est pour un temps plus long qu’une limonade que je m’arrêterai… « L’homme a du succès auprès des femmes du village » me glisse notre guide quand nous partons. Avec son âge avancé et son gros ventre, ce n’est pas une évidence sous toutes les latitudes. Mais, comme me le dit sans détour notre guide :

Le Vazaha c’est de l’or ici…

madagascar84

L’heure avance et après une dernière balade au fil du canal, nous retrouvons déjà Andranokoditra… Notre dernière soirée sur le sol malgache s’annonce déjà.

madagascar69

madagascar68

Lever de soleil sur le Canal des Pangalanes

De longues heures de voyage sont au programme de ce samedi. Le réveil pique à 5h du matin. Moins d’une heure plus tard nous sommes en compagnie de Youssouf et André. Pour la troisième journée nous emprunterons leur petit bateau sur le Canal des Panagalanes.
Deux heures de traversée nous mènent à Manambato. Le Canal est plus beau encore dans les lumières du levant. La végétation se reflète sur l’eau lisse tel un miroir…

canal-des-pangalanes-madagascar2

canal-des-pangalanes-madagascar3

canal-des-pangalanes-madagascar5

Je tiens à remercier Jennifer, ma chouette compagne de voyage. C’est elle qui a prise ces trois dernières photos. Erreur de débutante : j’ai effacé une journée entière de voyage de mon appareil photo, pensant l’avoir copié en amont sur mon ordinateur… alors que non !
Merci à Jennifer pour ce prêt d’images. Et rendez-vous sur son blog pour prolonger le voyage à Madagascar

Retour à Tana

Ce sont ensuite sept heures de route qu’il nous faut pour atteindre Tana. Les paysages sont sublimes, mais mon cœur est pincé. La fin du voyage est toute proche.
Une fois à Tana, arrive l’heure d’un peu de shopping et surtout d’un bon repos dans une chambre d’hôte. Notre vol est à 1h25 cette nuit. Nous rejoignons Stéphane et Santatra pour notre ultime dîner malgache. Ce sont les créateurs de notre voyage et c’est un plaisir de débriefer avec eux de nos émotions à chaud. Ce chaleureux couple franco-malgache nous aide à mettre les sous-titres. Avec eux je comprends un tout petit mieux la complexité d’un pays que je devine à peine…
A ce propos, vous trouverez dans cet article le fruit des mes réflexions sur Madagascar (article d’un « réalisme déconcertant » selon de fins connaisseurs du pays)…

Veloma Madagascar !

madagascar0

Un immense misaotra à Charles & Marie-Andrée de Village Monde pour cette belle initiative Exploration en terres solidaire (dans le cadre de l’Année du tourisme durable pour le développement), et à Santatra & Stéphane de Mahay Expédition ainsi qu’à notre exceptionnel chauffeur-guide Damianth.

2 comments on “Les beautés du Canal des Pangalanes

Laisser un commentaire