Baan Hua Lampong: curieux nom d’une Guesthouse de Bangkok qui s’est (im)posée sur ma route. Au tout début, avant d’y poser un orteil, Bangkok me paraissait grande et anonyme. Alors quand ce couple de Français croisé une heure au Laos me conseille une bonne adresse familiale à Bangkok, je me réjouis et note les infos. Après vérification, je réalise qu’elle se situe à l’entrée de Chinatown. Il ne m’en faut pas plus pour que je réserve ma place avec entrain.

A peine la porte passée, j’ai compris que cette guesthouse était différente… Cet endroit a une âme…
Les plantes y sont nombreuses et poussent même (dans) les murs: viendrait-ce de là? Ou bien plutôt de la particularité de Patty et Tommy, les deux personnes qui tiennent cette auberge, et du propriétaire, dont l’âme n’est jamais loin…

Patty est une Thaï d’une quarantaine d’années. Un grand coeur enrobé d’humeurs très variables. Un jour, elle vous prend dans ses bras, deux heures plus tard, elle ne regardera même pas le client potentiel – trop « routard » pour elle – et lui jettera un « Full » froid. Elle est la colonne vertébrale de ce lieu.

Tommy est un Américain d’origine sino-thaï d’une vingtaine d’années. Deux années de voyages l’ont fait passer par la Thaïlande, et il a posé ici ses bagages, car c’est le premier endroit qu’il a connu à Bangkok et qu’il y a dans cette ville de bonnes librairies… Il est très professionnel, consciencieux et il faut du temps pour décrypter son visage: est-il froid? désintéressé? ou juste absent? Non, il est bien là, incarne les forces les plus actives de ce lieu et se livre parfois…

La paire est hors du commun. Parfois, souvent, semble faire le strict minimum : j’ai peur de les déranger dans leurs lectures pour avoir mon petit-déjeuner. Et puis c’est un endroit de non-productivité absolu… Où je m’entends dire des phrases aussi saugrenues que: « Non, nous n’avons pas de jus de fruits, on n’a rien pour stocker les fruits ces jours-ci… » Tellement à l’envers de notre monde !

Et l’heureux propriétaire de ces lieux, qui possède toute la Soi, semble avoir placé ici des personnes dont il doit prendre soin, comme l’homme de main, alcoolique à ses heures et dont les filles dorment souvent ici…

Ambiance familiale, Thaï, asiatique: rester dans les communs de Baan Hua Lampong est un voyage à part entière…

Et à cela s’ajoutent deux hôtes installés ici à durée indéterminée, un Américain et un Slovène, et qui, par un drôle de hasard, font ici leur dernière étape avant la Chine…

Les journées passées ici ne furent rien de moins que mémorables et déterminantes…

Cliquez par ici si vous voulez tenter l’aventure.

8 Responses to “Un Voyage en Asie* Baan Hua Lampong, quand un lieu a une âme…”

  1. Chris dit :

    Que de mysteres, tu ne nous racontes pas tout?

  2. Ye Lili dit :

    Le reste entre dans la sphère du personnel… Mais les grandes lignes sont là :)

  3. Chris dit :

    le grandes lignes… et les petits points… ;-)

  4. marie dit :

    C’est vraiment incroyable cette photo! Ondirait vraiment que les branches ont poussés dans le mur! Mais comment es-ce possible? En tout cas si c’est une de tes photos moi je dis bravo beau cliché de vacances!
    Marie

  5. Ye Lili dit :

    Oui Marie, c’est bien une de mes photos, prise dans l’escalier de Baan Hua Lampong… Je ne sais toujours pas comment elle tient encore debout :)

  6. jipe dit :

    Je passe par BKK en janvier, j’irai peut-être y faire un saut, en plus j’aime bien chinatown, par contre, est-ce qu’il y aurait une approximation d’adresse? sinon, tant pis, je me débrouillerai…

  7. Ye Lili dit :

    Jipe, c’est un bon choix :) et j’ai mis le lien vers le site tout en bas de l’article…
    L’adresse est celle-ci 336/20 soi Chalong KrungRama4Rd (voir ici http://baanhualampong.com/location.htm) !

  8. jipe dit :

    Oh, merci m’dame..

Leave a Reply