Je suis sur les routes d’Asie d’avril à juillet ; ce billet a été écrit au mois de mars avant mon départ de Shanghai…

Je viens de tourner la dernière page de Brothers le dernier opus de Yu Hua. Lors de mon dernier retour en France, j’ai été impressionnée par la taille du pavé (près de 1.000 pages), n’étant pas habituée à ce genre de longueurs.
Et j’ai fait confiance en cet auteur chinois contemporain que j’affectionne particulièrement – j’avais déjà aimé la lecture de 1986, du Vendeur de sang mais aussi d‘Un monde évanoui ou encore Vivre, adapté par Zhang Yimou au cinéma.
Eh bien, je peux vous dire que je ne le regrette pas: je le conseille à tous ceux qui veulent (ou essaient) de comprendre la société chinoise d’aujourd’hui.

On suit la vie de deux frères, Li Guantou et Song Gang, nés dans les années 1950, jusqu’aux années 2000 (jusqu’en 2005 pour être précise).
C’est tout simplement prodigieux ! Les portraits, descriptions, et récits sont justes et criants de vérité… Yu Hua réussit à passer de l’humour à la tristesse, du lyrisme à la  description d’horreurs sans nom, d’une page à l’autre, et même d’un paragraphe à l’autre…

Je ne connaissais rien de l’histoire avant de le lire et ne voudrais pas vous la déflorer, car vraiment, j’ai été heureuse d’aller de surprise en surprise, et j’ai eu du mal à lâcher le livre. J’ai aussi reconnu la Chine qui m’entoure, loin des descriptions stériles ou au contraire enchanteresses qu’on peut lire trop souvent de nos jours…

La (courte) postface de l’auteur est édifiante, je vous en livre quelques lignes:

Ce roman est né de la rencontre de deux époques. La première partie de l’histoire se déroule pendant la Révolution Culturelle: une époque de fanatisme, de répression morale et de tragédies, analogue au Moyen- Âge européen. La seconde partie se passe à l’heure actuelle: une époque de subversion de la morale, de légèreté et de permissivité, l’ère de tous les possibles, plus encore que dans l’Europe d’aujourd’hui.
Seul un Occidental qui aurait vécu quatre cents ans aurait pu vivre deux époques aussi dissemblables, quand il n’aura fallu aux Chinois que quarante ans pour les connaître toutes les deux.
Quatre cents ans de bouleversements en quarante années, l’expérience n’a pas d’équivalent. C’est donc un couple de frères qui fait le lien entre les deux époques; leurs existences se fissurent dans un monde qui se fissure, leurs joies et leurs peines explosent dans un monde qui explose, leurs destins sont emportés dans les bouleversements de ces deux époques, et finalement, ils sont contraints de récolter ce qu’ils ont semé, dans un mélange d’amour et de haine.

Je vous le redis: pour comprendre et décoder la société chinoise d’aujourd’hui, lisez Brothers !

L’avez-vous lu? qu’en avez-vous pensé?

Au plaisir de vous lire à ce propos !

C’est par ici pour acheter Brothers en ligne.

7 Responses to “Brothers (ou le condensé de 50 années d’histoire de Chine)”

  1. Piotr dit :

    Merci Ye Lili, je crois que ce livre pourrait etre interessant a etudier en cours sur la culture chinoise et sinon… on peut le retrouver ou ? Il est sur Amazon ? Un petit lien ?

  2. Ye Lili dit :

    Avec plaisir, et oui tu l as sur Amazon, le lien est tout en bas de l article :)

  3. Piotr dit :

    ah merci, je n’avais pas vu ^^

  4. Nicolas dit :

    Reconnais tu la Chine qui t’entoures en regardant cette video ? http://shanghaiist.com/2011/04/12/mom_stabbed_at_pudong_airport_looks.php

    J’ai parfois du mal a decoder ce qu’il se passe dans le cerveau d’un chinois.
    En 40 ans j’ai l’impression que les notions de vie en societe et de respect ont disparus de ce pays (du moins des grandes villes).
    Surtout lorsqu’ils se contentent d’observer ou d’ignorer tout type d’accidents corporelles alors qu’un simple geste pourrait sauver l’un des leurs…
    Esperons qu’ils comprennent assez vite que ce type de comportement n’a rien d’heroique.

    Tres bon livre en tout cas pour tout ceux qui s’interesse a la culture chinoise :)

  5. Ye Lili dit :

    Nicolas, desolee je ne peux voir la video ici. Mais je partage tes questionnents, en deux ans passes ici je n’ai pas eu de reponse definitive…

  6. liloulivi dit :

    Salut! depuis qq temps je suis (discretement) ton blog, enfin, tes blogs. Sur tes conseils, j’ai eu envie de lire Brothers (pour le decouvrir dans ma propre bibliotheque car que mon ami l’avait deja achete!). A peine entame le roman, je n’ai pas pu decrocher. il y a des passages tres durs, mais on plonge reellement dans l’univers incroyable de la Chine pendant un demi-siecle. Ca ne peut que susciter l’envie de mieux connaitre ce pays, son histoire… Juste apres, j’ai lu le magnifique roman, Pearl of China, d’Anchee Min. On retrouve certains passages de l’histoire tragique de la Chine au 20eme siecle, et la vie et l’amour de l’americaine Pearl S. Buck pour ce pays. Vraiment touchant.

  7. Ye Lili dit :

    Merci pour ce retour liloulivi, ça me fait très plaisir que ce blog t’aie fait découvrir ces superbes lignes…
    Pear of China, je n’ai pas lu, un jour peut-être…
    @ bientôt !

Leave a Reply